Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Keith Jarrett - Gary Peacock - Jack DeJohnette
After he Fall  (ECM)  mars 2018

"Pour moi, ce n’est pas seulement un document historique mais un concert vraiment génial". Voici comment Keith Jarrett présente cet album dans les notes de la pochette. "J’ai été étonné d’entendre à quel point la musique passait ce soir là".

Nous sommes le 14 novembre 1998 quand Keith Jarrett, fameux pianiste de jazz, joue en concert avec ses fidèles partenaires Gary Peacock à la contrebasse et Jack DeJohnette à la batterie, au New Jersey Performing Arts Center de Newark. Ce concert, enregistré en live, a une importance particulière puisqu’il marque le retour du pianiste sur scène après environ deux ans d’absence.

Keith Jarrett, pianiste de renom, est considéré comme un des plus grands improvisateurs de jazz. Né en 1945, il a la réputation d’être un musicien exigeant et perfectionniste, à tel point qu’il requiert de son public un silence total lors de ses prestations afin de ne pas perdre le fil de ses improvisations. Il a plusieurs casquettes. Quelques enregistrements de musique classique à son actif mais c’est par dessus tout au jazz qu’il est associé. Il se met en retrait de la scène musicale à partir de 1996, victime du syndrome de fatigue chronique. De cette période va naître l’album The Melody at night, with you paru en 1999, où l’on peut trouver des mélodies courtes et extrêmement mélancoliques. D’ailleurs nous pouvons nous demander si le titre de l’album After the fall ne fait pas référence à cette période difficile et à ce retour tant attendu qui a été, au demeurant, un véritable succès.

Nous avons ici deux disques, totalisant environ 1h40 de musique. Le Trio, dont la collaboration va se terminer en 2015, nous propose ici à la fois des grands classiques du Great American Songbook (grand répertoire américain de la musique populaire des années 1920 à 1960 devenu des standards de Jazz), des monuments du Be Bop (danses jazz nées à la libération de le deuxième guerre mondiale) mais aussi des pièces moins connues.

Le mélange de style et de tempo emmène l’auditeur dans des ambiances totalement différentes à chaque pièce jouée. Ces trois musiciens nous présentent avec succès leur version de standards tels que "The Masquerad is Over" d’Etta James, "Autumn Leaves" dont la fameuse reprise d’Yves Montand en France a marqué le succès, ou "I’ll See You Again" de la comédie musicale Beeter Sweet. Ils subliment des oeuvres de style Be bop comme "Scrabble from the Apple" de Charlie Parker, "Doxy" de Sony Rollins ou encore "Bouncin’ with Bud" de Bud Powell, que l’on retrouvera d’ailleurs dans leur album Live in Paris l’année suivante.

Quelques surprises complètent cet album à l’instar de "One for Majid" de Pete la Rocca où la contrebasse de Gary Peacock est clairement mise à l’honneur, ou encore la célèbre chanson de Noël américaine "Santa Claus is coming to town" où le batteur Jack DeJohnette s’en donne à coeur joie. Tout cela se termine en douceur avec le célèbre "When I fall in love" qui nous laisse en extase et rêveur.

Il aurait été regrettable de ne pas partager ce fabuleux concert qui, même si nous le découvrons vingt ans après, nous fait passer encore un très bon moment en compagnie de ces trois merveilleux musiciens. Les amoureux du jazz et de Keith Jarrett ne seront pas déçus.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Testament : Paris / London de Keith Jarrett

En savoir plus :
Le Facebook de Keith Jarrett
Le site officiel de Jack DeJohnette
Le Soundcloud de Jack DeJohnette
Le Facebook de Jack DeJohnette


Gaëlle Boulanger         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=