Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Guillaume Poncelet
Quatre-vingt-huit  (Universal / Blend / BMM)  février 2018

Il est riche de ça, mais ça ne s’achète pas : le talent de faire courir ses doigts sur des morceaux de bois, répercutant ces douces caresses en feulement de cordes, douces et sensibles. Guillaume Poncelet livre un premier album instrumental d’une élégance folle : quatre-vingt-huit.

Après de nombreuses collaborations, sous la casquette de la composition ou de l’arrangement pour Thomas Azier, Stevie Wonder, Oxmo Puccino (dans le désordre), après des moments à la trompette et au piano, après des réalisations pour Ben l’Oncle Soul et Gaël Faye, voilà qu’il s’en retourne dans ses pénates pour consigner ses expériences sur un piano droit (ça peut vraiment être tordu, un piano ?).

Sobre comme savent l’être les ascètes, exigeant comme une technique de combat, rigoureux comme un métronome, c’est en totale abnégation du superflu que Guillaume Poncelet écrit ces seize parts de la tarte qui vous chatouille les tympans.

Certes, dans une société de voyeurisme où les like se disputent le spectaculaire, on pourrait penser que l’artiste manquât de folichonisme, mais que nenni, parce que la retenue est au sensationnel ce que le carbone 14 est aux ossements : un excavateur de vérité. Et le pianiste ci-contre n’a rien contre les révélations, il exhume des émotions enfouies, simplement en enroulant les notes les unes aux autres.

Quel ballet ! Quel orchestre ! Que dis-je ? Quel monde se cache donc derrière l’apparente solitude des touches ! De tendres roucoulades aux aveux chuchotés dans le crépuscule frileux des soirées hivernales, ça fait comme des instantanés, ces moments suspendus par une grâce quasi-divine, ces images figées dans le temps, d’un sourire accueillant, d’un geste bienveillant, d’une parole touchante, de ces humanités désintéressées qui élargissent les possibles d’un monde meilleur.

Ah, je sais bien, il y a encore le linge à repasser et la lessive à étendre, la vaisselle à ranger et le gasoil à ravitailler, le repas à préparer et les impôts à payer… Et alors ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire en souriant ? Qu’est-ce qui vous empêche de ne pas profiter des odeurs de linge frais, des régressions culinaires et du bruissement des étoffes ?

Je les aime bien, moi, ces gens qui ne payent pas de mine, c’est sans artifice et à voix basse qu’ils invitent, la main tendue et le sourire mystérieux. Tout comme Guillaume Poncelet et son piano droit invitent à l’évasion, wherever-you-veut-aller-où-tu-veux-comme-tu-veux-quand-tu-veux. Jusqu’au petit coin de verdure bien planqué entre le bitume du trottoir et le macadam de la route.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Guillaume Poncelet
Le Bandcamp de Guillaume Poncelet
Le Facebook de Guillaume Poncelet


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=