Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Bartholomée
Années 1970-1985  (Evidence)  décembre 2017

Tout comme Stockhausen, Boulez, Berio ou Pousseur avec qui il fondera l’Ensemble Musique Nouvelle, le chef d’orchestre et compositeur Pierre Bartholomée, figure majeure de la création musicale belge, participa à l’exploration musicale, à l'affranchissement de la musique face à la tonalité et les échelles modales, travaillant sur le champ de l’imaginaire sonore, la liberté, la combinaison des timbres instrumentaux, concevant ses œuvres selon l’esthétique et l’écriture sérielle tout en maintenant un réel lien avec le passé (Stravinsky, Schoenberg, Berg, Hindemith mais le baroque Anglais également...).

Ce disque, sous forme de rétrospective et de remastérisation d’enregistrements réalisés dans les années 1970 et 1980 par l’Orchestre de la Hessischer Rundfunk et par l’Ensemble Musique Nouvelle plus une pièce inédite, "Ricercar", quatuor pour saxophones datant de 1974, jugée trop difficile techniquement à l’époque mais enregistrée en 2017 rend un bel hommage à ce compositeur un peu trop méconnu encore. Une réédition souhaitée par Pierre Bartholomée comme une manière de remettre en perspectives, à l’échelle du temps notamment, ces œuvres.

Harmonique, pièce pour très grand orchestre, nourrie d’influences extra-européennes, avec une pensée plutôt horizontale des lignes mélodiques, à la profondeur rythmique et à l’éclatement du spectre des timbres (spatialisation des instruments, les vents sont présents du plus grave au plus aigu) montre la volonté de Bartholomée de s’éloigner harmoniquement du sérialisme.

"La recherche de couleurs harmoniques, (on pourrait considérer que l'harmonie - science des accords - est son sujet principal), un effectif instrumental très important, une organisation formelle assez particulière en séquences à la fois imbriquées et superposées, et, enfin, un mouvement général vers l'apparition d'une sorte de monodie finale" comme la caractérise le compositeur.

Comme chez Boulez, une partition peut en enfanter une autre, comme un perpétuel work in progress. C’est le cas ici avec le quatuor pour saxophones, pointilliste, comme des éclats de notes. Il est en lien avec "Fancy" (pièce pour harpe datant de 1974 basée sur la répétition rapide d’accords non tonals mais consonants) qui donnera "Fancy as a ground", rappelant l’ostinato baroque anglais. Les formes polyphoniques du baroque que l’on retrouve dans "Trois pôles entrelacés".

Toutes ces pièces sont virtuoses, complexes et semblent, même avec la patine du temps, toujours en pleine mutation, comme des organismes vivants. Un disque important donc pour (re)découvrir Pierre Bartholomée et qui appelle forcément à la sortie d’une intégrale de son corpus. Encore faudrait-il que le compositeur accepte toutes les contraintes (laisser une trace réelle, l’impossible recommencement, le contrôle...) que cela engendrerait...

 

En savoir plus :
Le site officiel de Pierre Bartholomée
Le Soundcloud de Pierre Bartholomée


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=