Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Bartholomée
Années 1970-1985  (Evidence)  décembre 2017

Tout comme Stockhausen, Boulez, Berio ou Pousseur avec qui il fondera l’Ensemble Musique Nouvelle, le chef d’orchestre et compositeur Pierre Bartholomée, figure majeure de la création musicale belge, participa à l’exploration musicale, à l'affranchissement de la musique face à la tonalité et les échelles modales, travaillant sur le champ de l’imaginaire sonore, la liberté, la combinaison des timbres instrumentaux, concevant ses œuvres selon l’esthétique et l’écriture sérielle tout en maintenant un réel lien avec le passé (Stravinsky, Schoenberg, Berg, Hindemith mais le baroque Anglais également...).

Ce disque, sous forme de rétrospective et de remastérisation d’enregistrements réalisés dans les années 1970 et 1980 par l’Orchestre de la Hessischer Rundfunk et par l’Ensemble Musique Nouvelle plus une pièce inédite, "Ricercar", quatuor pour saxophones datant de 1974, jugée trop difficile techniquement à l’époque mais enregistrée en 2017 rend un bel hommage à ce compositeur un peu trop méconnu encore. Une réédition souhaitée par Pierre Bartholomée comme une manière de remettre en perspectives, à l’échelle du temps notamment, ces œuvres.

Harmonique, pièce pour très grand orchestre, nourrie d’influences extra-européennes, avec une pensée plutôt horizontale des lignes mélodiques, à la profondeur rythmique et à l’éclatement du spectre des timbres (spatialisation des instruments, les vents sont présents du plus grave au plus aigu) montre la volonté de Bartholomée de s’éloigner harmoniquement du sérialisme.

"La recherche de couleurs harmoniques, (on pourrait considérer que l'harmonie - science des accords - est son sujet principal), un effectif instrumental très important, une organisation formelle assez particulière en séquences à la fois imbriquées et superposées, et, enfin, un mouvement général vers l'apparition d'une sorte de monodie finale" comme la caractérise le compositeur.

Comme chez Boulez, une partition peut en enfanter une autre, comme un perpétuel work in progress. C’est le cas ici avec le quatuor pour saxophones, pointilliste, comme des éclats de notes. Il est en lien avec "Fancy" (pièce pour harpe datant de 1974 basée sur la répétition rapide d’accords non tonals mais consonants) qui donnera "Fancy as a ground", rappelant l’ostinato baroque anglais. Les formes polyphoniques du baroque que l’on retrouve dans "Trois pôles entrelacés".

Toutes ces pièces sont virtuoses, complexes et semblent, même avec la patine du temps, toujours en pleine mutation, comme des organismes vivants. Un disque important donc pour (re)découvrir Pierre Bartholomée et qui appelle forcément à la sortie d’une intégrale de son corpus. Encore faudrait-il que le compositeur accepte toutes les contraintes (laisser une trace réelle, l’impossible recommencement, le contrôle...) que cela engendrerait...

 

En savoir plus :
Le site officiel de Pierre Bartholomée
Le Soundcloud de Pierre Bartholomée


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=