Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Racine²
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  avril 2018

Comédie écrite et mise en scène par Valérie Durin, avec Lionel Muzin et Valérie Durin.

Après le négriat littéraire abordé avec la polémique sur Corneille auteur de pièces attribuées à Molière qui lui a inspiré "L'Arrangement", Valérie Durin aborde dans une partition intitulée avec un malicieux jeux de mot mathématique "Racine²" le thème de l'écriture sous prête-nom au 17ème siècle.

En effet, elle s'inspire d'un autre pavé lancé dans la mare du théâtre classique, l'analyse lexicale d'un chercheur au CNRS étayant la thèse de l'écriture sous prête-nom de Racine, alors tenu à un devoir de réserve après sa nomination à la haute charge d'historiographe du Roi, et notamment celui de Jean Galbert de Campistron qui fut son élève.

Valérie Durin place son intrigue en l'an 1787 alors que Racine est à l'apogée d'une réussite qui récompense une stratégie sans faille : il est le grand écrivain tragique qui, de surcroît, a évincé Corneille, un homme établi par un mariage de raison et un courtisan qui, grâce à l'appui de Madame de Maintenon, a obtenu une haute charge royale.

Tout commence de manière presque triviale avec un Racine obsédé par la crainte de la fistule anale dont il voit les ravages chez Louis XIV. Il reçoit une femme à l'intelligence aiguisée, diablement séduisante et séductrice, doublée d'une comédienne de talent qu'il connaît bien.

Jeanne Beauval appartient à la troupe de la Comédie Française nouvellement créée qui connaît des revers de fortune avec une tragédie de Campistron intitulée "Phraate" subitement retirée de l'affiche et la menace l'expulsion de l'Hôtel Guénégaud. Aussi vent-elle solliciter l'appui de Racine au nom de l'Art et de leur ancienne "amitié".

Fine mouche, elle a décelé la plume de Racine dans les vers de "Phraate" censuré pour une peinture des moeurs dont "on faisait au Monarque régnant des applications malignes" dixit l'encyclopédiste D'Alembert. Déterminée, elle débusque le rusé renard qui ne cesse de louvoyer. Ferrera-t-elle sa proie en lui suggérant d'"inspirer" un nouvel opus à Campistron pour éviter une révélation inopportune ?

Valérie Durin signe une excellente et jubilatoire pièce pour deux acteurs qui soutient sa note d'intention relative à "une enquête référencée et ludique à la découverte des tragédies inédites d’un homme double" et qu'elle met en scène avec une bienvenue et divertissante vivacité.

Si en fond de scène trône un portrait équestre de Louis XIV, point toutefois de costumes d'époque car la confrontation contemporaine ne paraît pas incongrue. Une méridienne, une pile de livres et manuscrits et un mini portable, et le décor d'un cabinet de travail est posé.

Au jeu, Valérie Durin est parfaite dans le rôle de l'actrice qui plaide sa cause en usant de tous ses atouts et appâts, des armes de la coquette - impossible de l'oublier en Célimène dans "Le Misanthrope" mis en scène par Serge Lipszyc et dont est projetée une image quasi subliminale - à la persuasion argumentée.

A ses côtés, Lionel Muzin s'avère épatant pour camper, entre vibrionnisme et abattement, un Racine à l'ambition repue avec la cinquantaine en ligne de mire et les premiers symptômes du rétroviseur.

Un beau et divertissant duel à fleurets mouchetés.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=