Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Monte-plats
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  avril 2018

Comédie dramatique de Harold Pinter, mise en scène de Etienne Launay, avec Benjamin Kühn, Simon Larvaron, Bob Levasseur et Mathias Minne.

Dans "Le Monte-plats", pièce de jeunesse de Harold Pinter est déjà développé un de ses thèmes de prédilection, celui du rapport de pouvoir, et donc de domination-soumission, qui régit les relations humaines.

Et il développe celui-ci simultanément sur deux plans, celui du collectif et de l'individuel, avec les thématiques du Deus ex machina, Big Brother invisible dont les injonctions se matérialisent, en l'espèce, par l'intermédiaire d'un objet prosaïque et celle de la dialectique maître-valet avec deux personnages miteux qui ne sont pas sans évoquer les beckettiens Vladimir et Estragon.

Ainsi, dans le sous-sol aveugle d'un local désaffecté, croupit un tandem de porte-flingues "bas du front", bien éloignés de la figure fantasmée du tueur à gages, soumis un huis-clos pesant en attendant une prochaine mission faisant office de Godot.

Pour cette partition souvent à l'affiche, avec une musique introductive composée par Adrian Edeline évoquant celle de la chanson "Requiem pour un con" de Serge Gainsbourg qui donne le ton, la proposition de Etienne Launay se démarque, d'une part, en passant à la trappe (sic) le monte-plats, ce qui modifie donc la donne dramaturgique, pour privilégier une approche axée sur l'absurde de la situation et la vacuité existentielle des personnages.

D'autre part, un parti-pris inattendu de mise en scène avec un dispositif scénique qui divise le plateau façon split-creen vertical pour dispenser la partition selon un mode équivoque, duplication ou dédoublement, et deux binômes, avec un même personnage interprété par deux comédiens différents qui se passent le relais en parallèle d'un espace à l'autre.

Sous une direction d'acteur rigoureuse qui évite l'écueil de la caricature tout en impulsant un jeu naturaliste, les duos Ben/Gus - colérique/benêt avec Bob Levasseur et Mathias Minne à jardin et beauf/névrosé avec Benjamin Kühn et Simon Larvaron à cour - campent efficacement les déclinaisons des petites frappes et réussissent le périlleux exercice de synchronisation.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=