Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Scratchophone Orchestra
Plaisir moderne  (10h10 / Sony Music Entertainment)  mars 2018

Fruit de la collaboration de musiciens enchantés, Scratchophone Orchestra est un joyeux assemblage de bonne humeur et de musique nomade-swing. Je nomme Clément Royo aux percussions, Aurélien Mourocq à la clarinette, Armand Delaval à la contrebasse et Gabriel Bonnin au violon, et ceux qui ont deux mains se multiplient au chant, à la programmation, à la guitare et à la bonne humeur, Plaisir moderne.

Parce que dehors il fait moche, l’ambiance est morose, les ralophiles se plaignent des retards, des bouchons, du changement d’heure, de la météo ou de leur mal de dos… C’est en évitant de croiser la route de Morosité en Chef que je tombais nez à nez avec les quatre compères, et c’est la lippe étirée que je finis la journée.

Un vent de nostalgie balaye subitement la salle, "Rose rouge / je te fais mienne / pour mieux dire à celle que j’aime / qu’elle est pour moi ma petite fée / et l’embrasser" ("Mon héroïne"), un swing à balancer les soucis au-dessus des épaules et des rythmes à se gratter langoureusement contre des conifères propices.

C’est clair, il en faut peu pour être heureux, merci aux jazzy de nous le rappeler. Et ce n’est pas tout. Les violons se scratchent, dépoussiérant d’un mouvement collectif un air familier. Les cymbales épousent les batteries de caresses coquines, créant des cadences infernales de jambes en l’air et de déhanchements sulfureux.

Entre les mains du Scratchophone Orchestra, le swing devient un mode de vie, plus fun que le veganisme, plus psychédélique que le yoga, et terriblement sexy. Flirtant malicieusement avec l’électro, des samples jazz inimitables deviennent des refrains à fredonner au gré des instants à illuminer d’un chouilla d’optimisme.

Fouillez les festivals de jazz et les autres, Plaisir moderne promet des instants suspendus aux branches de feuillus pas tout à fait ordinaires, un palpitant voyage hors des sentiers battus, avec l’insatiable énergie du jazz qui swingue et une prodigieuse âme électro hip-hop qui habite l’album de part en part.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Scratchophone Orchestra
Le Soundcloud de Scratchophone Orchestra
Le Facebook de Scratchophone Orchestra


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=