Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous
11 Conti - Monnaie de Paris  (Paris)  Du 13 avril au 26 août 2018

Pour sa politique d'exposition temporaire et en adéquation avec son ancestrale devise "Frappe la monnaie et les esprits", la Monnaie de Paris devenue 11 Conti - Monnaie de Paris s'inscrit résolument dans une muséographie d'exception.

En effet, elle vise les grands noms qui tiennent le haut de l'affiche internationale de l'art contemporain et du marché de l'art avec des expositions monographiques inédites.

Ainsi après celle "Not Afraid for Love" de l'oeuvre du plasticien italien Maurizo Cattelan, elle a invité l'artiste indien Subodh Gupta pour sa première rétrospective parisienne et celui-ci a investi l'ensemble des différents espaces du lieu avec 32 oeuvres, dont deux réalisées spécialement pour l'événement, et deux médailles créées lors de sa résidence au coeur des ateliers.

Le titre de l'exposition "Adda/Rendez-vous", conçue sous le commissariat de Camille Morineau, directrice des expositions et des collections de la Monnaie de Paris, et de Mathilde de Croix, commissaire d'exposition à la Monnaie de Paris, met l'accent sur le lien existant entre l'institution française et l'oeuvre du peintre, vidéaste, sculpteur et plasticien qui relevait de l'évidence avec le métal comme point de convergence.

En effet, Subodh Gupta s'est inscrit dans l'art contemporain par le détournement d'objets du quotidien fabriqués en inox très répandus en Inde répoutée pour sa métallurgie, notamment en cuisine, tels ceux qui concourent à l'élaboration de la monumentale tête de mort du "Very Hungry God" reproduite sur l'affiche.

Cette métaphore de la dualité mortifère entre la production capitaliste et le fléau non éradiqué de la faim est devenue mondialement connue après son entrée dans la Collection François Pinault, en trônant sur le ponton flottant du Palazzo Grassi sis à Venise à l'occasion de la présentation de cette dernière ("Séquence 1. Peinture et sculpture dans la collection François Pinault").

Suboh Gupta - Dieu est dans cuisine et le cosmos dans la poêle

Subodh Gupta oeuvre dans le polysémique avec un ancrage fort dans les us et coutumes de son pays qui concourent à l'élaboration d'un vocabulaire plastique unique et immédiatement identifiable.

Par ailleurs, la cuisine est le coeur du foyer indien et l'artiste indique aimer manger et cuisiner ce qui éclaire son utilisation récurrente des objets domestiques et ce à la manière des artistes affiliés dans les années 1960 au Nouveau Réalisme, par détournement et accumulation.

Ainsi, pour "Faith Matters", l'assemblage-empilement de boîtes à repas, les tiffin dabbas, qui forme une mégapole de gratte-ciels tournant en rond sur un kaitensushi.

Cette veine stylistique préside encore dans ses oeuvres récentes de 2017 qui décline le pot traditionnel le handi dans "Unknown Treasure", comme une atypique corne d'abondance et "In this vessel lies the philosopher's stone" au titre explicite.

Une deuxième obédience est celle du "ready-made" les éviers de "Jutha" ou les WC vrais faux jumeaux en version cheap et version kitsch qui constitue, comme les caméras jumelles, en vil métal ou en rutilant laiton, de "There is Alawys Cinema" un avatar moderne des vanités.

En corrélation avec les sujets sociétaux contemporains, ses sculptures-installations sont placées sous une dualité d'approches presque paradoxales, une dimension humoristique et une dimension métaphysique, sinon mystique, et toujours cosmogonique reposant sur un animisme culinaire.

Cette dernière se retrouve également dans ses vidéos, dont "Seven billions Light Years" qui assimile la planète à un pappadum, et les peintures tel le diptyque "In this vessel lies the seven seas" qui reproduit l'intérieur abimé de poêles à frire.

La rétrospective se tient dans les salons historiques de l'Hôtel des Monnaies et trois oeuvres monumentales sont implantées dans les cours intérieures ouvertes gratuitement au public.

Outre "Doot", réplique en aluminium de la Hindustan Ambassador, la première voiture fabriquée en Inde positionnée dans la Cour des Fonderies, et "Pillars", alignement triangulaires de trois colonnes votives en relation avec les rituels indiens, la Cour d'honneur accueille l’imposante sculpture en acier brillant "Specimen", évocatrice d'un arbre de vie, reproduction métallique d’un banyan - figuier indien et nom d'une sous-caste de commerçants indiens - avec des ustensiles de cuisine en guise de fruits.

De plus, en résonance avec cet événement, le Musée du 11 Conti présente avec "Un rêve d'ailleurs..." une exposition thématique sur l'art des médailles en Inde incluant trois oeuvres de Subodh Gupta :"1K.G;War", "A penny for belief" inspiré du rituel de soffrandes et "Apples of The Earth".

Et, en résidence à la Monnaie de Paris, Subodh Gupta a créé deux médailles, l'une, convenue, reproduisant l'emblématique "Very God Hungry", l'autre, inattendue mais en cohérence avec son système de dualité symbolique.

Intitulée "Garam Massal" son motif se compose de cinq épices dont la valeur marchande, jadis, supérieure à celle de l'or a suscité convoitises et occupations violentes et qui, de tous temps, constituent des ingrédients incontournables de la cuisine indienne. La boucle est ainsi bouclée.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Monnaie de Paris

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation de la Monnaie de Paris


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=