Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Posies
Interview  (Paris)  18 juillet 2005

Rencontre avec The Posies qui reviennnent sur nos platines avec un nouve album Every king of light

Ca fait sacrément plaisir de retrouver les Posies… 8 ans… Mais qu’avez-vous fait depuis la parution de votre dernier album Success ?

En fait cet album a été conçu en 97, mais à l’époque, nous savions déjà que ce disque sonnerait le glas des Posies… Nous sommes venus faire une tournée en Europe à la fin de l’été 98, puis nous sommes repartis aux Etats-Unis. A la fin de la tournée nous avons décidé de mettre un terme aux Posies.

Quelles étaient les raisons pour arrêter ? De plus, le titre, Success, était ironique.

En fait c’était assez bizarre : nous avons arrêté le groupe (disques, tournées) mais nous avons continué à travailler sur des projets concernant les Posies.


Mais vous vous êtes consacrés à des projets solos ?

Pas seulement, nous avons travaillé ensemble avec Ken pour le coffret et le Best Of des Posies. Nous avons fait un set acoustique ensemble, qui est sorti en disque, nous avons joué dans 17 pays différents … Ensuite nous avons recruté un bassiste et un batteur et nous voici ici à Paris…

A partir de quand avez-vous pris la décision de ressortir un nouvel album sous le nom des Posies ?

On a vaguement commencé à y penser vers 2003. En fait lorsque nous avons recommencé à tourner, à jouer ensemble, on y songeait un peu, l’idée trottait dans la tête de chacun.

En 93, vous avez composé un "mini hit" avec "Dream All Day". Vous étiez chez Geffen et surfiez sur la vague grunge. Ensuite les choses ses sont un peu calmées… Avez-vous des regrets sur cette époque dorée de la musique alternative américaine ?

Notre succès a été plus relatif que tu ne peux le penser. Pour moi l’idée que je me fais du succès c’est de pouvoir vivre de ce que tu aimes. Nous n’avons pas vendu des millions de disques. Si cela avait été le cas, nous aurions fini par nous entretuer, tuer les gens autour de nous, ainsi que nous-mêmes…Mais bon j’ai de bons souvenirs de cette période, même je ne suis pas vraiment nostalgique…

Justement, tous les groupes du début des années 9O se reforment ou sortent des disques. Vous sortez un album a ce moment précis… C’est une coïncidence ?

Nous avons commencé à travailler sur ce disque il y a un an et demi… Il ne sort que maintenant, donc je sais très bien que certaines personnes vont faire l’amalgame et se dire que nous prenons le train en marche… Et puis comme j’expliquais plus haut, Jon et moi avons toujours plus ou moins continué à faire des choses qui tournaient autour des Posies, même si le groupe n’existait plus vraiment… On ne s’est pas dit il y a six mois :"Tiens, on va reformer les Posies et faire un nouveau disque…".

Comment s’est passé l’écriture des chansons du nouvel album ?

Nous avons travaillé ensemble (Jon, Ken, ainsi que le bassiste et le batteur) dans le studio, tout le monde a apporté sa contribution aux morceaux du nouvel album. Chacun est venu avec son enthousiasme et puis… voilà. On a commencé à jouer ensemble et les choses se sont passées de manières assez spontanées et naturelles. Mais je serais incapable de te dire à quel pourcentage chacun a contribué pour chaque morceau…

Est-ce que vos expériences solos ont influencé l’écriture du nouvel album ?

En fait ce qui est étrange, c’est que c’est album était un peu un coup de poker, parce que cela aurait pu être un disque pathétique : nous sommes rentrés tous les quatre en studio sans réelle direction voire sans un squelette de chanson. Donc je pense que les expériences de chacun ont apporté quelque chose aux Posies. Nous sommes assez étonnés du résultat parce que ça a marché. L’album s’est fait en trois semaines, mais je n’ai pas l’impression que ce disque donne l’impression d’avoir était fait par-dessus la jambe. Je ne pensais pas en entrant en studio que trois semaines plus tard nous aurions ce disque dont nous sommes très fiers.

Ce nouvel album est-il un acte isolé ou est-ce l’occasion de redonner une nouvelle vie aux Posies ?

Nous voudrions juste pouvoir continuer quelques années, et nous voudrions offrir des albums de qualité, voire de faire mieux. Mais nous prenons les choses comme elles viennent, nous évitons de tirer des plans sur la comète. Pour le moment nous avons une tournée de six mois qui nous attend, et nous verrons comment nous sentons les choses après cette tournée…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Every Kind Of Light de The Posies
The Posies en concert au Festival International de Benicassim 2005 (jeudi)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=