Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Béatrice Bertho
Traversée  (Autoproduit)  décembre 2017

Quelques notes de guitare sèche, ambiance feu de bois et cheminée moquette, roots et harley davidson : "Ils ont marché / d’un pas déchaîné / qui apaise la peur / écrase la douleur" ("Ils ont marché"). Welcome to Béatrice Bertho, qui faillit virer vénérable du sommet avant de voir son premier album au grand jour.

Et non, bien évidemment, il n’est jamais trop tard pour insuffler une vie dans ses rêveries, et Béatrice en rêva de cet album, longtemps enfoui dans les cordes de sa guitare remisée au fin fond d’un placard anonyme.

L’histoire raconte que c’est à la faveur d’un déménagement que l’envie lui démangea de renouer avec ces amours blues et mélancoliques. Ben Machetto était ce qu’il manquait à son projet et Traversée voit le jour quelques temps et arrangements plus tard.

Des mélodies, des textes, une guitare et des mouvements, voilà la somme des ingrédients de cet album aux accents folk-song et very ballade au creux des bois. Les morceaux se cambrent parfois de cordes électriques "A visage découvert / j’explore mes déserts / je fais du bruit pour sortir de la nuit" ("Traversée") et la plainte mélancolique d’un accordéon avance doucement au coin des notes, tirant des larmes aux mots ("Je quitte la mer").

Des complexes secrets et des rêves d’ailleurs, de la poésie et des vibrations, Béatrice Bertho promène sa folk au soleil, des petites mélodies sympathiques qui ne payent pas de mine, des ondulations qui ne mangent pas de pain, si ça fait du bien c’est que c’est bien. Touchant.

 

En savoir plus :
Le Soundcloud de Béatrice Bertho
Le Facebook de Béatrice Bertho


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=