Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame Molière
Théâtre de Nesle  (Paris)  mai 2018

Monologue dramatique de Joëlle Gardes interprété par Gwenaële Tamine dans une mise en scène de Ismaël Djema.

La romancière Joëlle Gardes s'est penchée sur la vie et le destin de Madeleine Béjart surnommée "Madame Molière" alors même que, si elle a longtemps partagé la vie du sieur Molière, n'a jamais convolé en justes noces.

Elle a élaboré un monologue dramatique publié sous le titre "Madeleine B. ou La lune rousse" dans lequel la comédienne, au crépuscule de sa vie, qui est aussi celui de Molière qui mourra un an après elle, soliloque non sans désenchantement entre joie, amertume et révolte.

Celle qui fut la femme rousse à la beauté notoire et au talent reconnu se remémore les événements marquants de sa vie ainsi que les affres dans lesquels elle se débat, évidemment ceux de la vieillesse mais surtout la relégation tant affective que professionnelle à laquelle celui-ci l'a condamnée, manifestation évidente d'une ingratitude et d'un désamour dont elle ne peut se consoler alors qu'elle se considère, à juste titre au demeurant, comme ayant été l'éminence grise qui a permis à Jean-Baptiste Poquelin de devenir Molière.

Agrégée de grammaire ayant enseigné la rhétorique et la poétique au niveau universitaire, Joëlle Gardes livre un opus de belle facture littéraire et le portrait d'une femme du 17ème siècle résolument moderne à partir d'une approche déductive des faits connus.

Ainsi, Madeleine Béjart se révèle une figure protoféministe qui refuse de céder aux injonctions biologiques et sociétales qui pèsent sur les femmes, et revendique une liberté pleine et entière, s'affranchissant de toute tutelle maritale et choisissant un métier soumis à l'opprobre.

Mais elle n'est pas à l'abri du paradoxe. Ainsi regrette-t-elle que Molière ne lui ait pas proposé le mariage et même si elle ne se leurre pas sur ses faiblesses et ses petitesses qui suscitent rancoeur et jalousie, elle continue de l'aimer.

Par ailleurs, si elle fulmine contre le manque de reconnaissance du talent des femmes et de sa vocation ratée d'auteur, elle n'a jamais pris la plume en son nom se bornant à ravauder les pièces ébauchées du dramaturge passé à la postérité.

Sous la direction de Ismaël Djema, la partition qui ressort au biopic fictionnalisé est dispensée avec justesse et le personnage incarné avec une émotion sensible par Gwenaële Tamine qui en cisèle toutes les facettes.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=