Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Viel chante Brel
Théâtre Essaion  (Paris)  mai 2018

Spectacle musical conçu par Laurent Viel et mis en musique par Thierry Garcia, mise en scène de Xavier Lacouture, interprété par Laurent Viel accompagné au pinao par Thierry Garcia.

En solo tel dans ses "Chansons aux enchères" ou de manière chorale comme pour "Rue de la Belle-Ecume", la prestation de Laurent Viel, comédien et "vrai" chanteur, précision non superfétatoire en ces temps de pseudo comédiens-chanteurs, s'avère toujours de grande qualité.

Et il n'y faillit pas avec son tour de chant intitulé "Viel chante Brel" alors même que le challenge, d'autant plus audacieux et hardi qu'il se confronte à un monument de la chanson dont le répertoire est indissociablement marqué du sceau de la puissance scénique de son auteur-compositeur-interprète, ne peut souffrir la médiocrité.

Au rythme d'un cheval au trot, celui de "L'Homme de la Mancha" bien évidemment, qui va scander la performance, il propose un voyage dans le pays musical brelien avec la complicité de ses compagnons de route, Xavier Lacouture à la mise en scène et Thierry Garcia pour la musique.

Xavier Lacouture mise juicieusement sur la sobriété du récital "à l'ancienne" - point de transition oiseuse ni d'intermède invasif - avec l'épatant création lumières de Jean-Christophe Dumoitier et le talent au large spectre de Laurent Viel, de l'interprétation intériorisée au débridé du showman.

Pour la forme duo guitare (acoustique)/voix (non sonorisée), le musicien Thierry Garcia a concocté des arrangements originaux qui se dispensent des compositions originelles pour s'aventurer dans d'autres couleurs et hémisphères avec, entre autres, des rythmes inattendus de samba, de musique tzigane et de reggae en symbiose parfaite avec l'interprétation incarnée de Laurent Viel.

Pour, comme indiqué dans sa note d'intention, "flirter avec la folle et douce utopie de me prendre pour Don Quichotte" et mettre ses pas dans ceux de Brel en évitant la tentation et l'écueil de l'imitation, Laurent Viel opère à l'anglosaxonne dans le registre du "tribute" et du "cover song" selon une large amplitude qui va de l'épure absolue pour des titres-phares tels "La chanson des vieux amants" à la fantaisie débridée avec "Les remparts de Varsovie".

Ainsi, hybridant émotion, humour et fantaisie décalée, il reprend à son compte les chansons incarnées de Bel, de "Mathilde" au "Knokke-le-Zoute Tango", qu'il revisite d'une manière personnelle et virtuose sans sombrer dans le pathos expressionniste ou en surdimensionner le burlesque, les deux pôles presque antinomiques de Jacques Brel.

Et Laurent Viel donne l'estocade avec l'impossible rêve de "La Quête" de "L'Homme de la Mancha" interprétée mid-tempo sur les quelques notes égrenées à la guitare miniature par Thierry Garcia.

La boucle est bouclée. Et puis des bonus pour le plaisir...

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=