Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zëro
Ain't that Mayhem ?  (Ici d'Ailleurs)  avril 2018

Alors on va être très franc, nommer son groupe Zëro demande une certaine dose de courage, d’inconscience ou d’humour. Peut-être, et ce n’est qu’une interprétation personnelle, parce que le groupe repart de zéro justement.

L’histoire débute il y a 25 ans avec Eric Aldéa et Franck Laurino (batteur) qui fonde Deity Guns puis Bästard et ont alors à leur actifs quelques albums dont certains signés Lee Ranaldo (Sonic Youth) et sont considérés comme les pionniers du post-rock en France. En 2006, le groupe se reforme sous le nom de Zëro avec l’arrivée d’Ivan Chiossone, ancien complice d’Eric au sein de Narcophony dans les années 2000 et en 2016, le groupe devient trio lors du départ du guitariste François Cuilleron (ancien membre lui aussi de Bästard). Tout le monde a suivi ou je dois vous faire un croquis ? Bon parfait.

Dès lors le groupe, qui aurait pu disparaître ou au moins en pâtir, se libère et leur renouvellement est alors flagrant. Le groupe va aller s’amuser du côté de la pop tout en conservant leurs influences no wave, indus, noise voire alt-jazz.

Le groupe qui s’est amusé à reprendre du James Brown sur scène puis sur 45 tours s’amuse aujourd’hui avec une reprise de Screamin’ Jay Hawkins : "Alligator Wine". Mais attention, il serait bien réducteur de parler de ce groupe uniquement pour leurs reprises, alors qu’ils ont un univers bien à eux, un univers légèrement obscur, oppressant voire même "riche de sa confusion" dixit.

Le titre de l’album parle de lui-même : "Ce serait pas un peu le bordel ?" (Traduction proposé par le groupe lui-même !). J’ai même appris que Mayhem signifie chaos mais vient du vieux français mahaigne à savoir mutilation. Quand le rock devient culture !

Le titre parle de lui-même tout autant que la pochette dévoilant un monde post alpocalyptique et les morceaux s’enchaînent nous entraînant dans cet univers tantôt doux et angoissant tantôt nettement plus agité ("Marathon Woman", "Deranged").

C’est clairement un album complexe, agrégeant des sonorités, des instruments inattendus, des empilements hypnotiques et comme le dit si bien le groupe lui-même au sujet de cet album : à l’instar d’un vieux manoir qui sert d’écrin à ce disque, on se demande presque comment tout ça tient debout.

Et c’est vrai que c’est très étrange, parfois à la limite de l’angoissant. Un album complexe qui méritera plusieurs écoutes avant d’arriver à en saisir pleinement les subtilités.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hungry Dogs (in the backyard) de Zëro
La chronique de l'album Année Zéro de Héléna Noguerra
La chronique de l'album Rituels de Zéro Degré
Articles : 2017, une année faste pour le jeu vidéo - Crash Bandicoot - Assassin's Creed - Far Cry - Red Dead Redemption - Life
Zëro en concert au Divan du Monde (9 novembre 2007)
Zëro en concert au Festival Ground Zero
Zëro en concert à La Malterie (lundi 15 novembre 2010)
Zëro en concert au Point Ephémère (mercredi 19 octobre 2011)
Zëro en concert au Fil (jeudi 20 octobre 2011)
L'interview de Zëro (19 octobre 2011)
Jeux : Horizon Zero Dawn - PlayStation 4

En savoir plus :
Le Bandcamp de Zëro
Le Facebook de Zëro


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=