Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Chemin des Dames
Théâtre Essaion  (Paris)  mai 2018

Comédie dramatique de Bruno Jarrosson, mise en scène de Yves Carlevaris, avec Yves Carlevaris, Bruno Chapelle Ivan Morane (en alternance Jérôme Kee), Philippe Pierrard, Alain Pochet et Didier Vinson.

Selon la citation passée à la postérité de Georges Clémenceau, la guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires, comme, en l'espèce, démontré dans l'opus de Bruno Jarrosson, à des civils.

Celui-ci, auteur dramatique et consultant en stratégie dans le domaine économique, décrypte sous forme de huis-clos théâtralisé la manière dont se prennent les décisions en temps de guerre, et plus précisément lors de la Première guerre mondiale, à partir de faits réels et de personnages historiques dont il analyse la psychologie à partir de leurs avatars fictionnalisés.

Et il livre avec "Le Chemin des Dames" une excellente partition de théâtre de confrontation aux dialogues percutants et incisifs non dénués d'humour macabre au regard du contexte mais prêtant au rire quand il dégonfle les baudruches, les renvoyant tous dos à dos.

En avril 1917, alors que va s'engager la bataille du Chemin des Dames, le Président de la République réunit de manière informelle un aéropage composé de représentants de l'Etat et de militaires pour lever tout doute quant à son opportunité et surtout ses chances de succès après trois années d'enlisement meurtrier.

Du côté des "civils", le président Poincaré (Philippe Pierrard) pris d'un doute tardif, le ministre de la guerre Paul Painlevé quasiment antimilitariste (Alain Pochet) qui prône le report de l'opération au terme d'un argumentaire étayé, et le le président du Conseil Alexandre Ribot (Bruno Chapelle) qui fait office de comique-troupier pour détendre l'atmosphère pour le moins crispée de ce qui prend des allures de bataille rangée.

En face, un édifiant trio de militaires étoilés drapés dans l'honneur et la gloire de la France qui méritent bien le sacrifice inutile de toute une génération de troufions considérés comme de la chair à canon et de plus, non seulement des militaires du 19ème siècle formés à des stratégies obsolètes mais méprisant les objections des politiques qu'ils taxent de défaitisme.

En tête de gondole mais certes pas de ses troupes, Nivelle (Didier Vinson), le commandant en chef des armées françaises, un général d'opérette fringant, infatué et incompétent, un général de division digne d'un opéra-bouffe, l'abruti imbécile et néanmoins cynique Micheler (Yves Carlevaris) et le colonel Pétain (Ivan Morane) rival malheureux du premier qui attend son heure.

Dans la mise en scène rondement menée de Yves Carlevaris, les comédiens, tous aguerris et parfaitement distribués, dispensent efficacement cet opus qui interpelle sur le sujet sensible et intemporel des arcanes qui régissent les conflits militaires et suscite l'attention soutenue du public.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=