Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anais
The cheap show  (V2)  septembre 2005

The cheap show est l'enregistrement live du spectacle d'une demoiselle qui s'annonce comme le Fregoli de la chanson. Sur fond de pastiche, Anais renoue avec la tradition de la chanson fantaisiste et nous offre un festival de parodies, grappillant dans tous les registres, avec souvent changement à vue dans le même morceau.

Ça démarre fort avec "Même si la vie pas du foie gras" qui nous emmène du côté de la chanson francophone canadienne qui dérape parfois du côté anglophone avec "Feel me". L'imitation est si réaliste qu'on se demande pendant les premières minutes si on ne s'est pas trompé de galette (à supposer bien sûr que la pétulante Linda Molay figure dans votre discothèque !).

Dans le même genre, "Elle sort qu'avec des blacks" sorte de bossa à la France Gall époque Michel Berger qui vire mélopée africaine sur les douceurs des amours métissées subitement interrompu par la diatribe du blanc évincé ("Pardon, mais je suis blanc et je dois dire je comprends pas/Moi aussi je sens bon et je sais danser la salsa…Je suis un bon cuistot, je sais faire le poulet coco/Je regorge de caresse et de tendresse et pourquoi cette fille là ne voudrait pas de moi ?") n'est pas mal non plus.

Mais la voilà déjà qui vitupère sur l'extériorisation des mamours infantilisantes des amoureux des "Mon coeur, mon amour", épais coulis qui la laisse le cul par terre, plus par dépit que par méchanceté ("Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule") petite chanson comico-tendre qui se teinte de tonalités yéyé pour finir en gospel.

Car même les jolis sentiments ont leur revers de médaille et elle ne les loupe pas. Ainsi en est-il également de l'attendrissement ébahi devant le nouveau-né qui ne doit pas faire oublier les douleurs de l'enfantement ("La plus belle chose au monde")

Faisant ce qu'elle veut de sa voix, une vraie et belle voix, elle restitue à elle seule l'atmosphère d'un festival de musique en Ecosse ("Pendant ce temps là en Ecosse") ou le blues du Delta ("Bad blues player").

Et tout passe à sa moulinette incisive et moqueuse : le lénifiant r'n'b ("Pendant ce temps-là sur MTV) comme le rap à la Fabulous trobadors avec des trémolos à la Francis Cabrel ("Rap collectif") et à vous de retrouver les épinglés de "Christina", "La vie est dure" et "Je t'aime à en crever".

Avec des textes incisifs, moqueurs, souvent tendres-amers qui font mouche ("Je t'aime à en crever, à en crever tes pneus pour que tu restes là", Dans la vie je me sens très seule je dors à table c'est inévitable parce que la nuit je déplace les meubles"), Anais, Meilleur album et révélation Printemps de Bourges 2005, fait flèche de tous bois et se joue des modes tout en sortant des sentiers battus de la futur ex-nouvelle chansons française.

Elle s'est déjà fait un prénom. Retenez-le bien !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The cheap show de Anais
La chronique de l'album The Cheap Show - In your face de Anais
Anais parmi une sélection de singles (février 2007)
Anais parmi une sélection de singles (décembre 2007)
La chronique de l'album Hadestown de Anaïs Mitchell
La chronique de l'album Tête de mule de Anaïs Kaël
Anais en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Anais en concert au Festival La Clef des Chants 2005 (dimanche)
Anais en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Anais en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Anais en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
Anais en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Anais en concert à Paléo Festival #34 (2009)
L'interview de Festival La route du rock 2004 (août 2004)
La conférence de presse de Anais (29 avril 2006)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=