Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anais
The cheap show  (V2)  septembre 2005

The cheap show est l'enregistrement live du spectacle d'une demoiselle qui s'annonce comme le Fregoli de la chanson. Sur fond de pastiche, Anais renoue avec la tradition de la chanson fantaisiste et nous offre un festival de parodies, grappillant dans tous les registres, avec souvent changement à vue dans le même morceau.

Ça démarre fort avec "Même si la vie pas du foie gras" qui nous emmène du côté de la chanson francophone canadienne qui dérape parfois du côté anglophone avec "Feel me". L'imitation est si réaliste qu'on se demande pendant les premières minutes si on ne s'est pas trompé de galette (à supposer bien sûr que la pétulante Linda Molay figure dans votre discothèque !).

Dans le même genre, "Elle sort qu'avec des blacks" sorte de bossa à la France Gall époque Michel Berger qui vire mélopée africaine sur les douceurs des amours métissées subitement interrompu par la diatribe du blanc évincé ("Pardon, mais je suis blanc et je dois dire je comprends pas/Moi aussi je sens bon et je sais danser la salsa…Je suis un bon cuistot, je sais faire le poulet coco/Je regorge de caresse et de tendresse et pourquoi cette fille là ne voudrait pas de moi ?") n'est pas mal non plus.

Mais la voilà déjà qui vitupère sur l'extériorisation des mamours infantilisantes des amoureux des "Mon coeur, mon amour", épais coulis qui la laisse le cul par terre, plus par dépit que par méchanceté ("Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule") petite chanson comico-tendre qui se teinte de tonalités yéyé pour finir en gospel.

Car même les jolis sentiments ont leur revers de médaille et elle ne les loupe pas. Ainsi en est-il également de l'attendrissement ébahi devant le nouveau-né qui ne doit pas faire oublier les douleurs de l'enfantement ("La plus belle chose au monde")

Faisant ce qu'elle veut de sa voix, une vraie et belle voix, elle restitue à elle seule l'atmosphère d'un festival de musique en Ecosse ("Pendant ce temps là en Ecosse") ou le blues du Delta ("Bad blues player").

Et tout passe à sa moulinette incisive et moqueuse : le lénifiant r'n'b ("Pendant ce temps-là sur MTV) comme le rap à la Fabulous trobadors avec des trémolos à la Francis Cabrel ("Rap collectif") et à vous de retrouver les épinglés de "Christina", "La vie est dure" et "Je t'aime à en crever".

Avec des textes incisifs, moqueurs, souvent tendres-amers qui font mouche ("Je t'aime à en crever, à en crever tes pneus pour que tu restes là", Dans la vie je me sens très seule je dors à table c'est inévitable parce que la nuit je déplace les meubles"), Anais, Meilleur album et révélation Printemps de Bourges 2005, fait flèche de tous bois et se joue des modes tout en sortant des sentiers battus de la futur ex-nouvelle chansons française.

Elle s'est déjà fait un prénom. Retenez-le bien !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The cheap show de Anais
La chronique de l'album The Cheap Show - In your face de Anais
Anais parmi une sélection de singles (février 2007)
Anais parmi une sélection de singles (décembre 2007)
La chronique de l'album Hadestown de Anaïs Mitchell
La chronique de l'album Tête de mule de Anaïs Kaël
Anais en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Anais en concert au Festival La Clef des Chants 2005 (dimanche)
Anais en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Anais en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Anais en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
Anais en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Anais en concert à Paléo Festival #34 (2009)
L'interview de Festival La route du rock 2004 (août 2004)
La conférence de presse de Anais (29 avril 2006)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=