Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Super Furry Animals
Love Kraft  (Rough Trade / PIAS)  septembre 2005

Avec un rythme honorable d'un album tous les 2 ans, les Super Furry Animals ne nous donnent même plus le plaisir de l'attente. C'est donc réglé comme un métronome que ce Love Kraft qui succède à Phantom Power en 2003 et Rings around the world en 2001.

Mais c'est en 1999 qu'il faut remonter pour retrouver le mythique Mwng, album chanté entièrement en gallois, leur langue natale et encore beaucoup parlée au Pays de Galles. Enorme prise de risque et tournant dans leur carrière puisque ce fut leur dernier album avant de signer sur une major.

Avec ce Love Kraft, les SFA reviennent vers un label plus modeste (Rough Trade) et surtout avec un disque franchement réussi.

Les 5 joyeux lurons faussement naifs nous offrent sur ce disque une douzaine de titres oscillants entre pop sucrée au relent de Prefab Sprout ("Walk you home"), électro rock psychédélique ("Atomik lust") et un peu funk soul des années 70 ("Lazer beam").

Si le coté déjanté du groupe se ressent sur des titres assez joyeux et un peu fourre tout en ce qui concerne le style comme "The Horn", on peut dire que les morceaux se suivent sans se ressembler puisque "Ohio heat" qui lui succède est certes assez enjoué mais les arrangements quasi acoustiques et le chant fébrile et mal assuré lui donnent un coté fragile et romantique (si, si) comme d'ailleurs nombres de morceaux sur ce disque bénéficiant de la patte Sean O Hagan (High Llamas, Microdisney), à l'origine de quelques arrangements, notamment en ce qui concernent les cordes de l'album comme sur "Psyclone", titre très Bluresque.

Toujours dans cette veine mi ange, mi démon, "Cloudberries" mélange savamment l'ensemble de ces tendances dans un brouhaha symphonique surprenant qui débouche sur le joli "Cabin fever" très High Llamas justement, et aussi il faut bien le dire, un peu Beach Boys, ce qui loin d'être un reproche est ici plutôt un gage de qualité.

Love Kraft est une totale réussite. Un album d'adultes rempli de superbes chansons faites par de grands enfants buveurs de bières. Un rafraîchissement bienvenu et indispensable en cette période de rentrée chargée en albums … de qualité qui plus est dont celui-ci risque de rester sur le dessus de la pile un moment !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Super Furry Animals en concert à La Maroquinerie (23 janvier 2004)
L'interview de Super Furry Animals (septembre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Super Furry Animals


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=