Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Super Furry Animals
Love Kraft  (Rough Trade / PIAS)  septembre 2005

Avec un rythme honorable d'un album tous les 2 ans, les Super Furry Animals ne nous donnent même plus le plaisir de l'attente. C'est donc réglé comme un métronome que ce Love Kraft qui succède à Phantom Power en 2003 et Rings around the world en 2001.

Mais c'est en 1999 qu'il faut remonter pour retrouver le mythique Mwng, album chanté entièrement en gallois, leur langue natale et encore beaucoup parlée au Pays de Galles. Enorme prise de risque et tournant dans leur carrière puisque ce fut leur dernier album avant de signer sur une major.

Avec ce Love Kraft, les SFA reviennent vers un label plus modeste (Rough Trade) et surtout avec un disque franchement réussi.

Les 5 joyeux lurons faussement naifs nous offrent sur ce disque une douzaine de titres oscillants entre pop sucrée au relent de Prefab Sprout ("Walk you home"), électro rock psychédélique ("Atomik lust") et un peu funk soul des années 70 ("Lazer beam").

Si le coté déjanté du groupe se ressent sur des titres assez joyeux et un peu fourre tout en ce qui concerne le style comme "The Horn", on peut dire que les morceaux se suivent sans se ressembler puisque "Ohio heat" qui lui succède est certes assez enjoué mais les arrangements quasi acoustiques et le chant fébrile et mal assuré lui donnent un coté fragile et romantique (si, si) comme d'ailleurs nombres de morceaux sur ce disque bénéficiant de la patte Sean O Hagan (High Llamas, Microdisney), à l'origine de quelques arrangements, notamment en ce qui concernent les cordes de l'album comme sur "Psyclone", titre très Bluresque.

Toujours dans cette veine mi ange, mi démon, "Cloudberries" mélange savamment l'ensemble de ces tendances dans un brouhaha symphonique surprenant qui débouche sur le joli "Cabin fever" très High Llamas justement, et aussi il faut bien le dire, un peu Beach Boys, ce qui loin d'être un reproche est ici plutôt un gage de qualité.

Love Kraft est une totale réussite. Un album d'adultes rempli de superbes chansons faites par de grands enfants buveurs de bières. Un rafraîchissement bienvenu et indispensable en cette période de rentrée chargée en albums … de qualité qui plus est dont celui-ci risque de rester sur le dessus de la pile un moment !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Super Furry Animals en concert à La Maroquinerie (23 janvier 2004)
L'interview de Super Furry Animals (septembre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Super Furry Animals


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=