Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Change Me
Théâtre de la Tempête  (Paris)  mai 2018

Comédie dramatique conçue et mise en scène par Camille Bernon et Simon Bourgade d'après un montage de textes, avec Camille Bernon, Pauline Bolcatto, Pauline Briand, Baptiste Chabauty et Mathieu Metral.

Pour "Change Me", la première création de la Compagnie Mauvais Sang, dont ils assurent l'écriture et la mise en scène, les jeunes comédiens issus de la promotion 2015 du CNSAD Camille Bernon et Simon Bourgade ont choisi les thèmes de la dysporie de genre et de la transophobie.

A cette fin, ils ont utilisé comme ressort narratif un tragique fait divers étasunien intervenu en 1993, le viol et l'assassinat de Brandon Teena qui a fait l'objet d'une adaptation cinématographique réalisée par Kimberly Peirce sous le titre "Boys don't cry".

S'ils n'atteignent pas le but ambitieux, comme indiqué dans leur note d'intention, de "forger un mythe contemporain", ils livrent un docudrame avec une monstration fictionnelle transposée dans le milieu des cités de la banlieue française.

Et il la place sous des égides littéraire et théâtrale qui, toutefois, traitent du travestissement imposé et de l'homosexualité féminine, la métamorphose d'Iphis d'Ovide et "Iphis et Iante", sa déclinaison dramatique du 17ème siècle, sous la plume de Isaac de Benserade dont l'insertion de quelques répliques offrent un édifiant contraste avec la langue vernaculaire des protagonistes contemporains.

Axel (Camille Bernon), un jeune "mec" à la frêle allure de "tomboy" qui aime les filles et les bagnoles, s'est acoquiné avec deux "vrais" mecs, des bad boys oisifs et "bas du front" (Baptiste Chabauty et Mathieu Metral).

Mais Axel a un sexe féminin, ce qui laisse désemparée sa mère (Pauline Bolcatto) , dont le dévoilement à l'occasion de sa relation avec sa petite amie Léna (Pauline Briand) va entraîner un déferlement de violence qui ressort davantage au sexisme primaire et à la blessure d'amour propre d'avoir été berné.

La scénographie au réalisme glauque de Benjamin Gabrié accentuée par les lumières "ad hoc" de Coralie Pacreau, comme la direction d'acteur, évoque le brutalisme "in-yer-face" des nineties britanniques.

Quant à la composition émérite de Camille Bernon, elle génère une émotion qui remplit sa mission compassionnelle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=