Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Change Me
Théâtre de la Tempête  (Paris)  mai 2018

Comédie dramatique conçue et mise en scène par Camille Bernon et Simon Bourgade d'après un montage de textes, avec Camille Bernon, Pauline Bolcatto, Pauline Briand, Baptiste Chabauty et Mathieu Metral.

Pour "Change Me", la première création de la Compagnie Mauvais Sang, dont ils assurent l'écriture et la mise en scène, les jeunes comédiens issus de la promotion 2015 du CNSAD Camille Bernon et Simon Bourgade ont choisi les thèmes de la dysporie de genre et de la transophobie.

A cette fin, ils ont utilisé comme ressort narratif un tragique fait divers étasunien intervenu en 1993, le viol et l'assassinat de Brandon Teena qui a fait l'objet d'une adaptation cinématographique réalisée par Kimberly Peirce sous le titre "Boys don't cry".

S'ils n'atteignent pas le but ambitieux, comme indiqué dans leur note d'intention, de "forger un mythe contemporain", ils livrent un docudrame avec une monstration fictionnelle transposée dans le milieu des cités de la banlieue française.

Et il la place sous des égides littéraire et théâtrale qui, toutefois, traitent du travestissement imposé et de l'homosexualité féminine, la métamorphose d'Iphis d'Ovide et "Iphis et Iante", sa déclinaison dramatique du 17ème siècle, sous la plume de Isaac de Benserade dont l'insertion de quelques répliques offrent un édifiant contraste avec la langue vernaculaire des protagonistes contemporains.

Axel (Camille Bernon), un jeune "mec" à la frêle allure de "tomboy" qui aime les filles et les bagnoles, s'est acoquiné avec deux "vrais" mecs, des bad boys oisifs et "bas du front" (Baptiste Chabauty et Mathieu Metral).

Mais Axel a un sexe féminin, ce qui laisse désemparée sa mère (Pauline Bolcatto) , dont le dévoilement à l'occasion de sa relation avec sa petite amie Léna (Pauline Briand) va entraîner un déferlement de violence qui ressort davantage au sexisme primaire et à la blessure d'amour propre d'avoir été berné.

La scénographie au réalisme glauque de Benjamin Gabrié accentuée par les lumières "ad hoc" de Coralie Pacreau, comme la direction d'acteur, évoque le brutalisme "in-yer-face" des nineties britanniques.

Quant à la composition émérite de Camille Bernon, elle génère une émotion qui remplit sa mission compassionnelle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=