Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Berlin, ton danseur est la mort
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  mai 2018

Comédie dramatique de Enzo Cormann, mise en scène de Amélie Hennes, avec Sarah Bloch, Quentin Chapellier, Ghislain Delbecq, Armelle Gasquet, Béatrice Hennes, Cannelle Petit, Laurent Peyrat et Camille de Preissac.

Pour sa première création sous la houlette de Amélie Hennes, la jeune Compagnie Les Attentives n'a pas opté pour la facilité en choisissant "Berlin, ton danseur est la mort" le premier, et échevelé, opus du dramaturge Enzo Cormann.

Car, avec pour titre celui d'une chanson satirique caractéristique du style du cabaret berlinois des années 1920 écrite par Walter Mehring sur une musique de Roman Kaminski, il se présente comme une partition crépusculaire construite sur le mode du flash-back qui re-crée de manière composite, mêlant fiction, réalité et fantasme, le Berlin du IIIème Reich à partir d'un imaginaire nourri de la sédimentation de faits et de personnages réels ainsi que l'ambivalence culturelle de l'époque, de l'art d''Etat à l'art dégénéré.

L'auteur a créé des personnages archétypaux, et cependant d'autant plus singuliers qu'ils sont victimes et bourreaux, dont le destin a été traversé et laminé par les convulsions de la grande Histoire. Ce dont, à la fin de la Seconde guerre mondiale, dans les ruines de Berlin quasiment détruite, se souvient l'un d'entre eux, une ex-chanteuse de cabaret dont l'esprit et la mémoire sont assaillis par leur fantôme.

Pour sa mise en scène, qui se révèle éclairée et maitrisée, Amélie Hennes a opté pour le croisement des disciplines et des parti-pris scénographiques et esthétiques forts qui siéent à cette pièce hantée se déroulant sous formes de tableaux qui de surcroît, empruntent à différents styles tant scripturaux que dramaturgiques.

Ainsi, point de décor ni de costumes anecdotiques, juste quelques accessoires, mais un code trichromatique correspond aux couleurs du drapeau nazi, un maquillage spectral qui évoque le grotesque expressionniste et renvoie au théâtre brechtien tout comme certains inserts musicaux de Hans Ensler.

Sarah Bloch, nature tragique au tempérament de feu et comédienne talentueuse à la superbe voix de soprano, porte magnifiquement le personnage central de Gretl, femme douloureuse à l'impossible résilience.

A ses côtés, trois musiciennes intervenant également au jeu - Cannelle Petit (piano), Camille de Preissac (violon) et Agnès Lerdou (saxophones) - et cinq comédiens formés à la comédie, au chant et à la danse en multi-rôles : Armelle Gasquet (la compagne de Gretl), Béatrice Hennes (le fille de Gretl), Laurent Peyratle (le résistant communiste), Quentin Chapellier (le nazi) et Ghislain Delbecq (le membre des SA).

Tous unis dans la choralité par une solide direction d'acteur contribuent à la réussite de ce spectacle qui relève le défi de leur audacieuse entreprise.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=