Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les fantômes de Manhattan
R.J. Ellory  (Sonatine Editions)  juin 2018

Déjà dix romans publiés chez Sonatine pour celui que je considère comme l’un des meilleurs auteurs de thriller. J’ai nommé R.J. Ellory qui, à ce rythme là, va finir par devenir la mascotte des éditions Sonatine, s‘il ne l’est pas déjà. C’est devenu un classique maintenant, quasi une fois par an, sauf en 2017, R.J. Ellory vient nous proposer un livre inédit qui, à chaque fois, remporte un grand succès. L’attente a donc été longue pour nous, fidèle amateur de l’auteur. Sonatine publie donc Les fantômes de Manhattan, un livre sorti en 2004, écrit avant Seul le silence, Vendetta, Un cœur sombre ou bien encore Les anonymes.

L’été n’est pas encore arrivé, Les fantômes de Manhattan, qui vient de sortir sera sûrement le grand thriller de nos vacances que l’on retrouvera dans les mains de nombreux adeptes de thriller au bord de la mer sur un transat en vacances. R.J. Ellory est donc de retour et vous m’en voyez ravi. Place à la lecture donc.

Pas de surprise, le titre nous oriente rapidement sur le lieu du livre, Manhattan, New-York, ville classique dans les romans du maître. Annie O’Neill, jeune trentenaire est une jeune femme discrète qui tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu’elle. Son histoire va se retrouver bouleversée par la visite d’un dénommé Forrester, se présentant comme un très bon ami de ses parents, qu’elle n’a pratiquement pas connus. L’homme lui apporte un manuscrit racontant l’histoire d’un certain Kruszwica, adopté par un américain lors de la libération de Dachau, devenu ensuite une des grandes figures du banditisme new-yorkais.

Quel rapport avec l’histoire d’Annie peut avoir l’histoire de cet homme ? Pourquoi le dénommé Forrester est-il si réticent à lui avouer la vérité ? Quels sont tous ces fantômes qui rodent autour de l’existence de cette jeune libraire ?

R.J. Ellory est un conteur hors pair et ce n’est pas son dernier livre qui prouvera le contraire. Il manie à la perfection la construction d’ouvrage en mêlant la grande Histoire aux trajectoires personnelles de ses héroïnes, autour d’une intrigue toujours finement calculée. Il retrace ici donc un demi-siècle d’histoire mondiale faite de bruit et de fureur. Les camps sont évoqués, de Dachau à Auschwitz, la violence des gangs dans les villes américaines dans les années 60 aussi. De nouveau, des évènements passés viennent à la rencontre du présent pour soulever des non-dits ou des fantômes avec d’énormes répercussions.

Pour Annie O’Neill, lorsque la vérité lui sera enfin dévoilée, celle-ci sera encore plus inattendue et incroyable que tout ce qu’elle a pu imaginer. Pour nous aussi d’ailleurs. On découvre petit à petit ce qui va changer la vie d’Annie en même temps que l’on apprend comment Kruszwica a pu quitter Dachau pour devenir ensuite membre de la pègre. Les deux histoires se lisent en parallèle, composées chacune de rebondissements et de mystères.

Annie se retrouve captivée par la lecture de ce manuscrit, que l’on lit en même temps qu’elle avec la même attention. Très vite, elle se rend compte que ces écrits résonnent dans son présent. R.J. Ellory nous montre alors comment un livre peut modifier la vie de quelqu’un.

R.J. Ellory explore de nouveau avec une grande intelligence les facettes les plus sombres de l’Amérique pour nous livrer non pas un nouveau livre mais un inédit qui nous prouve que son talent ne date pas d’hier.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le Chant de l'assassin" du même auteur
La chronique de "Un coeur sombre" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de R.J. Ellory
Le Facebook de R.J. Ellory


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=