Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marie van Rhijn
Elisabeth Jacquet de la Guerre : L'inconstante  (Evidence Classics)  mars 2018

A l’heure où l’on commence enfin à redonner aux femmes toute l’importance qu’elles méritent, il est grand temps de ressortir d’un certain anonymat, à rendre leur place dans la musique et de célébrer à juste titre des compositrices.

Des femmes comme Barbara Strozzi (Italienne, 1619-1677), Rita Strohl (née Aimée Marie Marguerite Mercédès Larousse La Villette, française, 1865-1941), Fanny Mendelssohn (la sœur de... Allemande, 1805-1847), Louise Farrenc (de son nom de jeune fille Jeanne-Louise Dumont, Française, 1804-1875), Elfidra Andrée (Suédoise, 1841-1929), Marianne Von Martines (autrichienne 1744-1812), Mel Bonis (de son vrai nom Mélanie Helene Bonis, Française, 1858-1937), Amy Beach (Américaine, 1867-1944) ou plus proche de nous Sofia Goubaïdoulina (Russe, née en 1931) et Jennifer Higdon (Américaine, née en 1962).

Il en va de même pour Elisabeth Jacquet de la Guerre (1665-1729). Son nom est aujourd’hui tombé dans un oubli qu’elle ne mérite pas. Seule et unique femme compositrice au milieu d’hommes (Lully, Charpentier, De Lalande...), elle eut pourtant les faveurs de Louis XIV. Elisabeth Jacquet de la Guerre montre dès son plus jeune âge d’incroyables prédispositions pour le clavier. Au point qu’elle est, à l’âge de cinq ans, présentée à la Cour pour jouer du clavecin devant le roi Louis XIV. Sous le charme de la jeune fille, le roi confiera son éducation à Madame de Montespan puis à Madame de Maintenon et lui donnera plus tard les moyens de diffuser ses œuvres. Une tutelle qui lui permettra petit à petit de montrer outre ses compétences de musicienne, de chanteuse et de pédagogue ses talents de compositrice. En premier lieu de courtes pièces qui sont jouées devant le Roi-Soleil et une succincte musique de scène, créée en 1685 et nommée Les Jeux à l’Honneur de la Victoire.

Puis un premier recueil de pièces de clavecin publié en 1687. Un recueil faisant partie des rares à être publiés en France au XVIIème siècle. Viendront ensuite un ballet en 1691, et une tragédie lyrique, Céphale et Procris, en 1694, des sonates pour violon et basse continue, un second recueil de pièces pour clavecin, des cantates religieuses et profanes, des sonates en trio et un Te Deum.

La musique pour clavecin d’Elisabeth Jacquet de la Guerre s’inscrit complètement dans son temps et peut même se confronter à d’autres compositeurs comme Louis et François Couperin, D’Anglebert... Alors Elisabeth Jacquet de la Guerre pour faire sa place dans ce monde d’hommes a fait preuve de caractère, d’opiniâtreté mais sûrement pas d’inconstance.

Non, L’inconstante est le titre qu’elle a donné à une chaconne alternant majeur et mineur, projetant l’auditeur comme le remarque Marie van Rhijn, tantôt dans la méditation, la grandeur, la joie, la délicatesse. Dans ce mot, inconstante, il faut y voir la variété des pièces et un esprit vif qui marie le style italien au français. Le jeu tout en souplesse de Marie van Rhijn est plein de cet esprit, il sublime la musique d’Elisabeth Jacquet de la Guerre, sa profondeur, les qualités de son contrepoint, de ses harmonies et de ses mélodies. On y entend la limpidité des couleurs, le tempérament des tonalités. Un disque absolument rayonnant.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Marie van Rhijn
Le Soundcloud de Marie van Rhijn
Le Facebook de Marie van Rhijn


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=