Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Speakeasy
Palais des Glaces  (Paris)  juin 2018

Pantomime circassienne conçue par The Rat Pack Company, avec Vincent Maggioni (en alternance Valia Beauvieux), Andrea Catozzi, Clara Huet, Ann-Katrin Jornot, Xavier Lavabre et Guillaume Juncar dans une mise en scène de Régis Truchy.

La première, et réussie, création de The Rat Pack Company fondée en 2016 s'inscrit dans le registre du théâtre circassien qui hybride les disciplines traditionnelles du cirque et le spectacle théâtral en sortant les premières du cadre formel du numéro pour les développer dans une trame scénarisée.

En l'espèce, "Speakeasy" s'inspire des films hollywoodiens de gangsters et des personnages archétypaux du roman noir dont les codes sont déclinés de manière parodique sur le mode du comique burlesque.

Ainsi dans un bar clandestin pendant la période de la prohibition, joutes et rixes mettent aux prises bad boys - patron mafieux (Xavier Lavabre), sbire (Guillaume Juncar) et deuxième couteau (Vincent Maggioni ou ou Valia Beauvieux) - et jolies filles - code pin-up avec la petite brune façon Betty Boop (Ann-Katrin Jornot) qui ne compte pas pour des prunes et la sylphide blonde manière femme fatale en lamé rouge (Clara Huet) avec pour souffre-douleur un barman aux allures de Valentin le désossé (Andrea Catozzi).

Si ce registre entre en résonance avec celui pratiqué par le Cirque Le Roux dans leur "The Elephant in the room", l'opus de The Rat Pack Company s'en démarque en misant sur une chorégraphie acrobatique fluide qui privilégie la gestuelle scénique qui intègre néanmoins des agrès avec cerceau aérien (Clara Huet), mât chinois et roue Cyr (Guillaume Juncar à l'allure d'hispter d'autant plus impressionnant par son gabarit puissant).

De plus, elle s'allie à la pantomime rythmée par un fort parti-pris musical, en l'occurrence, et essentiellement, une excellente bande-son constituée de morceaux, sous influence du meilleur du rap mythique de leur légendaire aîné étasunien Wu-Tang Clan, du collectif français Chinese Man avec les arrangements de Supa Jay.

Bénéficiant de la scénographie vintage de Claire Jouë Pastré, des superbes lumières de Elsa Reval et de la mise en scène efficace de Régis Truchy, le spectacle s'il démarre "low tempo" pour poser une atmosphère cinétique, à l'instar du grand méchant loup du conte, il opère de crescendo pour mieux saisir le public et le "croquer" par un final sensationnel.

Donc challenge brillamment relevé par le sextet de The Rat Back Compagny.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=