Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce My Concubine
Quelqu'un dans mon genre  (Happy Home Records / Differ-Ant / Believe)  juin 2018

Balance et titube, laisse-toi emporter par les ondes de My Concubine. Les cordes mécaniques et biologiques s’assemblent et s’emmêlent dans une irrésistible pulsion de dodeline. C’est avec un détachement totalement nonchalant que les titres s’enchaînent sur Quelqu’un dans mon genre, quatrième album du duo.

D’abord, il y a Eric Falce, l’instigateur du numéro, la voix dominante, le timbre détaché, masculin sans trop en faire, face à Lizzy Ling, discrète enjôleuse, l’indispensable accompagnement apportant la légèreté aux titres. A eux deux, ils dégagent l’assurance de ceux à qui on laisse volontiers le dernier mot, parce qu’ils ont le verbe des mots sur le bout de ma langue et l’humour un peu décalé des pinces sans rire.

"Ce qui m‘intéresse, c’est l’individu, ou comment se faire le spectateur amusé de sa propre existence en focalisant sur les bons moments furtifs qui la ponctuent" dit Eric Falce. Et cet album est précisément à cette image, collant exactement à nos existences misanthropes, ces instants suspendus où on se demande ce qu’on fait là, à retenir une furieuse envie de filer fissa en accrochant un sourire sur ce côté de la plaque où nous nous tenons : "Où étiez-vous que faisiez-vous, quand je cherchais la marche à suivre, dans cette histoire à dormir debout" ("Verticales").

Les cordes de fond vibrent avec la présence discrète de bracelets de métal sur un poignet en mouvement, s’accrochant à la mélodie des cordes de tête, là où violons et violoncelles envoutés se dandinent au gré des percussions. Je laisse aux culturés le soin de relier le style à des références spécifiques. "Divin loser, d’où vient cette classe, cet air d’être ailleurs, toujours absent quoiqu’il se passe" ("Divin loser").

Dans mon monde, le style est un champ de blé sous le soleil, teinté de mille nuances chatoyantes, entre couleurs chaudes et parfums délicats, c’est doux et tendre comme une balade matinale, et plein de promesses comme le ciel après l’orage. "Connais-tu les jours sans lendemain, moi je n’attends pas qu’ils chantent faux" ("Les secondes").

Il est question du temps qui passe, des grands moments de solitude, des petites joies quotidiennes et de l’absurdité ordinaire. Et pas seulement, Quelqu’un dans mon genre est également un livre ouvert sur l’individu dans toute sa splendeur, entre normes, préjugés et principes, l’humain dans ce qu’il a de plus passionnant : sa diversité toute en rondeurs subtiles, des personnalités les plus taniques aux élans les plus uniques "Sois comme l’eau mon ami, elle prend toutes les formes, de tous les styles, prends celui qui n’est pas dans la norme, occupe l’espace comme un fluide et deviens ton propre guide, au jeu de la mort inachevé, un dragon à ton chevet" ("Dragon").

Poète et sensible, Eric Falce inspire le pas chassé des mélancoliques espiègles qui ne s’ennuient jamais, ceux qui ont "refusé la carte et les menus convenus", cultivant l’optimisme de l’émerveillement, choisissant le "Menu spécial, jamais le même goût" ("Menu spécial").

Un brin folk, un poil pop, indie-pop avenant, élégant, My Concubine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Tangente de My Concubine
La chronique de l'album Les belles manières de My Concubine
La chronique de l'album Une Chaise Pour Ted de My Concubine
L'interview de My Concubine (13 juillet 2007)
L'interview de My Concubine (8 juillet 2011)

En savoir plus :
Le Facebook de My Concubine


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

My Concubine (8 juillet 2011)
My Concubine (13 juillet 2007)


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=