Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  juin 2018

Pièces courtes de Georges Feydeau mises en scène par Raymond Acquaviva, avec avec en alternance Maxime Béhague, Aurélie Frère, Marion Jadot, Jérémie Laure, Mathias Marty, Aurore Medjeber, Quentin Morant, Florent Mousset, Juliette Storaï et Michaël Zito.

Le comédien, metteur en scène et pédagogue Raymond Acquaviva met en scène un diptyque feydeauien qu'il a malicieusement sous-titré "Hommes au bord de la crise de nerfs" car le point commun de ces opus de format court tient à une des thématiques de prédilection du vaudevilliste.

Celle de la scène de de ménage que Georges Feydeau décline a l'envi comme fer de lance du pandémonium conjugal en levant le voile sur l'intimité petite-bourgeoise de la Belle Epoque.

Raymond Acquaviva met en scène ces deux opus en miroir avec de jeunes comédiens formés à son école judicieusement distribués qui opèrent en alternance et s'avèrent tous épatants.

La première, "Feu la mère de Madame", épingle l'acidité rance du couple dans une veine courtelinesque avec le retour de bamboche au petit matin d'un mari à l'inertie indolente (Jérémie Laure) servant de prétexte à l'épouse "bobonne" en chemise de pilou (Aurélie Frère) courroucée pour vitupérer tous azimuts. Montée dans son "jus", elle accuse son âge par un jeu volontairement naturaliste.

La seconde, "Mais n'te promène donc pas toute nue !", dans laquelle le mari fulmine contre la manie de sa femme de se promener en petite tenue, a été écrite dans la foulée de "On purge bébé". Nonobstant la substitution d'argument comique, la grivoiserie du suçon thérapeutique remplaçant la trivialité intestinale, elle présente une similitude de situation et de personnage féminin qui allie déconcertante ingénuité et ténacité chicaneuse.

Raymond Acquaviva a opté pour la contemporanéisation et les codes de jeu de la comédie de boulevard qui privilégie les effets comiques. Juliette Storaï campe parfaitement la bonne sotte, tout comme Michaël Zito le journaliste précieux et Quentin Morant l'élu de province mal dégrossi.

Et l'affaire est rondement menée par Jérémie Laure qui manie en expert l'humour loufoque et l'incontestable nature de Aurore Medjeber qui révèle un abattage comique digne des grandes dames du théâtre de boulevard.

Divertissement assuré.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=