Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le grand secret d'Israël
Stéphane Amar  (Editions de l'Observatoire)  mai 2018

Même si la réponse au titre du livre de Stéphane Amar se trouve dans son sous-titre, il faut bien avouer, une fois le livre terminé, que son enquête représente une lecture indispensable pour comprendre ce qui se joue vraiment au Proche-Orient.

Dans cet ouvrage percutant, le journaliste Stéphane Amar, installé depuis 2003 à Jérusalem, nous explique pourquoi la solution à deux Etats ne constitue plus une issue crédible au conflit israélo-palestinien. Il revient sur le processus d’Oslo, le dissèque de façon clinique comme une autopsie et raconte comment un Etat unique se met en place inexorablement, en dépit des réticences et des peurs des deux peuples.

Devant les caméras, l’Etat juif feint de vouloir reprendre les négociations. Derrière les caméras, la musique est différente car Israël n’entend pas qu’on lui dicte les conditions de la paix. Nous laissant croire qu’ils sont favorables à la création d‘un Etat palestinien, Israël en profite pour gagner du temps jusqu’au bon moment pour abattre ses cartes. C’est cela le grand secret d’Israël, nous dit l’auteur.

Georges Bush Jr en 2003 avait prévu que la réalisation d’un Etat palestinien en 2005 était réaliste. Treize ans plus tard, après les accords d’Oslo, il n’en est rien et "cet Etat qui ne vient pas", ce processus qui a échoué est expliqué dans le prologue du livre. Construit sur une montagne de mensonges et d’arrière-pensées, son échec repose sur le fait que les deux parties ont délibérément ignoré les ressorts les plus puissants du conflit.

Après être revenu sur les différents conflits et guerres ayant eu lieu entre Israël et Palestine, Stéphane Amar nous explique la situation confuse de Jérusalem et l’impossible partage avec, en toile de fond, la fameuse esplanade, au cœur du conflit. Un chapitre est consacré à Yitzhak Rabin, remettant un peu en cause l’aura du personnage qui porte selon l’auteur, une responsabilité écrasante dans l’échec des accords d’Oslo, au même titre que Yasser Arafat. Je vous laisse le soin de lire le livre pour mieux comprendre.

Stéphane Amar nous montre ensuite que le postulat pessimiste affirmant que les arabes et les juifs ne peuvent pas vivre ensemble est démenti de façon manifeste et quotidienne par la réalité. De nombreux juifs et arabes fréquentent les mêmes lieux, évoluent dans le même espace sans barrages militaires ni mur de sécurité. Il le démontre aussi au travers des fascinants paradoxes des arabes d’Israël avec l’exemple d’un des cadres d’Apple pour qui l’intégration a fonctionné.

Et pour autant, les israéliens ne sont pas prêts à céder. Ils proposent tout en sachant que leurs propositions ne conviendront pas aux Palestiniens. Reste leur situation géographique compliquée, entourée par des pays arabes à la démographie explosive qui les obligeraient à envisager une séparation.

L’épilogue enfin, présente l’enterrement définitif des accords d’Oslo, autour de l’enterrement de Shimon Peres et de l’arrivée au pouvoir de Trump qui nomme comme ambassadeur un juif pratiquant hostile à la solution de deux Etats tout en transférant l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem.

Le grand secret d’Israël est donc un livre essentiel pour mieux comprendre ce qui se trame vraiment au Proche-Orient. Facile à livre, mené sous la forme d’une enquête, on comprend vite que la page d’Oslo est définitivement tournée sans savoir véritablement ce qu’il adviendra de ce conflit israélo-arabe dans les années à venir.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Stéphane Amar


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
"Un amour impossible" de Catherine Corsini
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=