Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Strange Ones
Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein  juillet 2018
Réalisé par Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein. Etats Unis. Drame. 1H21 (Sortie le 11 juillet 2018). Avec Alex Pettyfer, James Freedson-Jackson, Emily Althaus, Gene Jones, Owen Campbell, Tobias Campbell et Marin Ireland.

Au départ "The Strange Ones" de Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein est un court-métrage, "Deux inconnus" (2011). Souvent, quand on voit des films construits à partir d'un travail précédent, on ressent très vite que le sujet est étiré ou gonflé et qu'il a perdu de son efficacité initiale.

Dans ce premier long-métrage, d'une durée de 80 minutes, on ne fera ce procès. Au contraire, peut-être que le le flm aurait pu être plus long sans que cela gêne en rien le climat étrange dans lequel il baigne.

Avec leur directeur de la photo, Todd Banhazi, les cinéastes ont voulu, dans chaque plan, distillé une espèce de flou "subliminal". Dans un scope très maniéré, les personnages semblent ici mais aussi ailleurs.

Sans que rien ne soit immédiatement évoqué, il y a quelque chose qui cloche dans la relation entre Nick, tout jeune adulte, et Jeremiah, tout jeune ado. Sont-ils frères ou pas ? Que font-ils dans cette Amérique "parallèle", celle des routes désertes et des motels hors saison ?

Christopher Clifford et Lauren Wolkstein ont dessiné une espèce d'Amérique picturalisée à la Hopper, un Hopper moderne dans lequel il y aurait aussi des relents hyperréalistes à la Hockney.

Tout cela génère un climat tendu et étrange. Comme les rapports entre ces apparents frères. Mutique, presque effaré, Jeremiah – dont on apprendra plus tard qu'il s'appelle Sam – est un jeune garçon malingre au regard profond, parfois dur.

Mais il peut changer du tout au tout, lancer à Nick quand ils s'installent dans le motel tenu par Kelly, une réplique surprenante : "tu pourrais utiliser son trou", et tenir à cette même Kelly un long discours "pas de son âge" et bourré de sous-entendus sur Nick...

On ne dira pas la résolution de cette histoire où domine l'interprétation de James Freedson-Jackson. A 15 ans, il porte le film sur ses frêles épaules. On a l'impression qu'il est déjà un vieux routier, qu'il incarne cet adolescent blessé en lui apportant toute son expérience d'acteur en s'emparant d'une situation qu'il n'a heureusement pas vécue.

Comme tout ce qui était dans une simili-obscurité dans "The Strange Ones" de Christopher Radcliff et de Lauren Wolkstein s'éclaire au bout d'une heure, on aurait pu craindre que les vingt dernières minutes perdent en intensité. Au contraire, grâce à la performance de James Freedson-Jacskon, on suit le choc post-traumatique de Sam et le malaise diffusé dans la période floue du film prend une nouvelle consistance.

Evidemment, cette œuvre toute en tension nécessite de la part du spectateur une participation de chaque instant. Il lui sera difficile d'être empathique avec des personnages dont les portraits sont composés petit à petit comme des puzzles. Il lui faudra, une fois qu'il aura saisi ce que le film veut lui dire, dépasser cet océan de noirceur.

"The Strange Ones" de Christopher Radcliff et de Lauren Wolkstein n'est pas un divertissement. Si l'on accepte de participer à l'expérience qu'il constitue, on en sortira ébranlé par une émotion pure construite sans voyeurisme. Une émotion rare qui sent la vérité des êtres décrits dans ce film pas comme les autres.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=