Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Animal Collective
Feels  (Fat Cat / PIAS)  septembre 2005

Un an après le très remarqué Sung Tongs et l'excellent excellent Prospect Hummer Ep, enregistré en compagnie de Vashti Bunyan (Ndlr: ancienne chanteuse folk des sixties injustement tombée dans l'oubli), le collectif gentiment barré d'Animal Collective revient apporter un grand coup de frais salvateur à nos esgourdes avec Feels !

Si leurs derniers efforts étaient plus orientés vers des compositions folk dépouillées et répétitives, Feels explore de nouveaux horizons sonores.

Cet album sonne comme une synthèse parfaitement réussie entre les errances pop psychédélique de "Spirit They Have Gone", "Spirit They Have Vanished" et les longues plages éthérées de "Sung Tongs".

C'est d'abord le charme des incroyables déflagrations pop de certains titres qui opère. "Grass" est un morceau fait de bric et de broc (bruits divers, sifflements d'oiseaux, lignes vocales à la Beach Boys sapées par des hurlements de macaques enragés) joliment enrobé dans un écrin pop…"The Purple Bottle", est également dans cette lignée avec sa rythmique épileptique et son refrain Beach Boysien en diable.

"Flesh Canoe" flotte dans l'éther des murs de guitares à la My Bloody Valentine. "Bees", "Banshee Beat" et "Daffy Duck" sont les trois morceaux les plus poussifs du disque. L'enchaînement de ces trois titres éthérés frustre carrément. On pensait avoir retrouvé les Animal Collective déjantés, joyeusement foutraques, et voilà qu'ils replongent dans une mélasse aussi opaque et brumeuse que le smog londonien.

Quelques écoutes suffisent cependant à faire sauter le verrou de ces maigres réticences. "Turn Into Something" nous sort des vapeurs d'encens et de patchouli pour entendre Avey Tare et sa clique (re)passer la pop à la moulinette, et au passage, la ravaler à grands coups de guitares noisy.

Chaudement recommandé à ceux qui trouvent que la pop et le rock sont un peu à l'étroit dans leur costard noir cintré et leur nostalgie post-punk 80. Avant-gardistes mais pas trop, loufoques sans sombrer dans la crétinerie, ces drôles d'oiseaux vous emmèneront aux confins de la quatrième dimension pop.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Strawberry jam de Animal Collective
Animal Collective parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Merriweather post pavilion de Animal Collective
La chronique de l'album Summertime Clothes de Animal Collective
La chronique de l'album Painting With de Animal Collective
Animal Collective en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (samedi)
Animal Collective en concert à La Maroquinerie (17 et 18 juillet 2007)
Animal Collective en concert à Dix nuits avec (septembre 2009)
Animal Collective en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
Animal Collective en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - vendredi 2 novembre
L'interview de Animal Collective (septembre 2005)
L'interview de Animal Collective (21 juillet 2007)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=