Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kian Soltani & Aaron Pilsan
Home  (Deutsche Grammophon)  mars 2018

"Un sentiment bien particulier est rattaché à un endroit que l’on connaît intimement, à son lieu d’origine : les couleurs, l’air, l’odeur… Certains compositeurs ont exprimé ce sentiment dans la musique. C’est eux que j’ai choisis". Voici comment le musicien Kian Soltani explique la signification du titre de son album Home. Il nous propose ici un mélange savoureux des différents endroits où il se sent chez lui.

Kian Soltani est une violoncelliste autrichien de 25 ans (né en 1992). Ses parents sont originaires d’Iran et il va s’épanouir entre la culture autrichienne et la culture persane. Débutant l’instrument à l’âge de 4 ans, il se fait connaître à l’international à partir de 2001 et remporte le concours de violoncelle Paulo à Helsinki en 2003. Il met en parallèle ses activités de musique de chambre et de concertiste jusqu’en 2017, où sa victoire du prix Leonard Bernstein lui permet de signer un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon.

Pour ce premier album, il choisit ses compositeurs favoris, Schubert et Schumann mais aussi un compositeur perse, Reza Vali pour nous plonger dans la musique de ses origines familiales. Et pour l’accompagner, qui mieux qu’un ami d’enfance ayant grandit au même endroit que lui ? C’est naturellement que son choix s’est porté sur le pianiste Aaron Pilsan qui s’est tout à fait "identifié à ce programme et à l’idée d’appartenance à un lieu". L’unité de cet album se fait donc par les musiciens et les compositeurs tous autrichiens ou ayant vécu une partie de leur vie en Autriche. Pourtant, le choix des oeuvres est quelque peu surprenant : excepté l’oeuvre de Reza Vali, il s’agit pour l’essentiel d’arrangements pour violoncelle et piano d’oeuvres écrites au départ pour d’autres instruments.

Nous débutons l’audition de ce disque par la Sonate pour Arpeggione en la m D 821 de Franz Schubert. Le violoncelle remplace donc cet instrument désigné parfois sous le nom de "guitare-violoncelle". Mais quel jeu, quelles précisions, ce premier morceau est totalement envoûtant ! Suit alors un lied de Schubert, Nacht und träume D. 827, où le violoncelle joue ici une partie originalement écrite pour voix d’homme. Le violoncelle est considéré comme un instrument qui a un timbre proche de la voix. Bien que nous n’ayons pas le texte de M.K von Collin, l’interprétation nous restitue l’ambiance souhaitée par le compositeur et donne la chair de poule.

Le compositeur Robert Schumann est ensuite mis à l’honneur avec tout d’abord Fantaisiestücke op.73 composé initialement pour piano et clarinette. Le compositeur avait choisi cet instrument pour sa sonorité nostalgique et son timbre feutré. Le violoncelle ici n’est pas en reste et Kian Soltani nous donne une interprétation magnifique de cette oeuvre. Tout y est : le lyrisme, la légèreté et le crescendo expressif qui traverse les trois mouvements de cette oeuvre est extrêmement bien mené. Il poursuit avec l’Adagio et Allegro en lab M op.70. Cette oeuvre, au départ composée pour cor suite à une évolution de la facture de l’instrument, m’a moins convaincue. Etant corniste, je n’ai pas vraiment retrouvé le timbre de l’instrument avec ses sonneries et son côté brillant. Cela reste tout de même une bonne interprétation mais manquant peut-être un peu de caractère. Myrthen clôt cette partie "classique"  sur une note très positive : beaucoup de lyrisme pour une fort jolie version de ce lied composé en 1840.

La dernière partie de l’album est consacré à l’oeuvre de Reza Vali, Persian Folk Song. Le compositeur a cherché ici à fondre la musique de son pays natal, le Liban, avec celle de la musique occidentale. Tantôt, il cite des chants populaires perses comme The Girl from Shiraz ou Love-Drunk, tantôt il imite le style populaire perse dans des mélodies de son invention. En tous les cas, le violoncelle et le piano sont surprenants dans ce style de musique. La pureté de cette musique et la changement de caractère entre des moments nostalgiques et des moments presque brutaux vont bien à ce duo de musiciens. Kian Soltani conclut ce disque en beauté avec une oeuvre de son invention reflétant ses origines : Danse du feu persane.

Pour conclure, voici un premier album très intéressant, varié et avec une interprétation pleine de caractère de ces deux musiciens, à écouter sans modération.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Kian Soltani
Le Facebook de Kian Soltani
Le site officiel de Aaron Pilsan
Le Facebook de Aaron Pilsan


Gaëlle Boulanger         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=