Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Troy Von Balthazar
Troy Von Balthazar  (Olympic disk)  octobre 2005

Après avoir passé dix ans en tant que chef artificier au sein des précieux Chokebore, Troy Von Balthazar a décidé de laisser ses camarades sur le bord du chemin pour se lancer dans une aventure solo…

Ceux qui ont côtoyé le groupe pendant cette quasi-décennie le savent, l'auteur compositeur originaire d'Hawaï est passé maître dans les chansons délicieusement torturées, sculptées à grands coups de lancinantes guitares saturées.

Cependant sur ce premier album éponyme, Troy a décidé de remiser les guitares électriques au placard, pour façonner une quinzaine de miniatures de folk bricolé, magnifiquement rehaussé d'arrangement de piano et d'orgues délicieusement patraques et mélancoliques. Car même sans électricité, les compositions du beau Troy restent aussi menaçantes et dangereuses que les déferlantes de son cher archipel.

A l'écoute de ces morceaux, on a l'impression de sortir d'une essoreuse, tant ces chansons sont gorgées jusqu'à l'os de mélancolie poisseuse et vénéneuse. Il faut dire que l'album est hanté par les maîtres de la balade triste : certains morceaux de cet album ont été composés chez Léonard Cohen… L'album a été enregistré dans le studio d'Elliot Smith…

Ecoutez donc ce magnifique "Magnified". Ailleurs Troy fait des merveilles à partir de bouts de ficelles. Sur "I Block The Sunlight et Heroic Little Sister", il greffe des synthétiseurs et des rythmes malades et minimalistes sur des pépites folk, pour un résultat qui laisse pantois.

"Rainbow" reste sans hésitation le sommet de ce disque. Pendant près de trois minutes, une guitare à rebrousse poil accompagne la complainte monocorde du bonhomme… Un morceau que l'on dirait sorti tout droit d'un disque de … Chokebore.

Troy Von Balthazar est un disque dangereux, incroyablement beau mais qui fiche aussi une sacrée frousse. Avec ces compositions folk ascétiques mais bouleversantes, il semble qu'on tienne un peu l'équivalent masculin de Chan Marshall, de Cat Power.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troy Von Balthazar EP de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album How To Live On Nothing de Troy Von Balthazar
Troy Von Balthazar en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Troy Von Balthazar en concert à La Guinguette Pirate (13 avril 2005)
Troy Von Balthazar en concert au Fil (vendredi 8 avril 2011)
L'interview de Troy Von Balthazar (13 avril 2005)
L'interview de Troy Von Balthazar (28 juin 2010)

En savoir plus :

Le site de Troy Von Balthazar


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Troy Von Balthazar (28 juin 2010)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=