Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Green Box
La Green Box  (LRK Productions)  mai 2018

La photographie en noir et blanc de cet homme blanchi par les ans, au regard perçant et au faciès sévère en devient presque familière. Cet homme qui décrivit son siècle avec une plume sans mensonge et sans fard. Cet homme perspicace au talent maints fois loué. Victor Hugo n’en finit pas d’inspirer les foules à la recherche d’intemporel et de vérité canonique.

Florent Vintrigner met La Rue Kétanou dans ses parenthèses pour s’atteler à l’intrépide mission de ressusciter le poète dramaturge. Et c’est accompagné de Benoit Laur et Arnaud Viala qu’il forme La Green Box en mettant en musique des écrits de Victor H.

Des Châtiments à L’Art d’être grand-père, en passant par Les Orientales, le choix fut très certainement difficile, mais se vit facilité à la lueur des actualités. Faisant de l’auteur un contemporain bluffant de justesse, au verbe concis et aux propos efficaces.

Authentique dans les propos, La Green Box marie merveilleusement les mots avec ses sons, invitant une musique folk langoureuse dans ces morceaux, des guitares vibrantes à ficher les poils, des percussions à marteler le palpitant d’un rythme épique. Et une voix, la voix de Florent Vintrigner, sans artifice, convaincue et généreuse.

Les textes, évidemment, sont primordiaux, à commencer par le mépris de Victor Hugo pour son gouvernement et ses conquêtes meurtrières : "Mes griffes sont prêtes / Mais je pense et je dis que nous sommes des bêtes / De nous entretuer avec tant de fureur /Et que nous ferions mieux de manger l’empereur". ("Dans le cirque"). A suivre dans Les contemplations.

Submergé d’amour par la vision de ses enfants, puis de ses petits-enfants, il décrit cet émerveillement à plusieurs reprises, et ses vers sont vérifiés par tous les papas-poules du monde : "Elle faisait mon sort prospère / Mon travail léger, mon ciel bleu / Lorsqu'elle me disait : Mon père / Tout mon cœur s'écriait : Mon Dieu !" ("Quand nous habitions tous ensemble").

Effarant de constater que "Le voile" reste cruellement actuel, cantonné aux faits divers morbides, faisant épisodiquement la une. Amusant de déceler la duperie sous les grands airs "Fable ou histoire". Etonnant de retrouver sa propre nostalgie du soleil au cœur de l’automne "Novembre".

A celui qui serait tenté de penser qu’entonner de la poésie classique est rasoir, jetons lui l’intensité des premiers accords, enivrons-le de révolte et de sincérité. Victor Hugo est définitivement contemporain, sa relève est assurée, elle s’appelle Green Box.

Comme quoi, qui sait observer son époque peut prédire l’avenir. Absolument intemporel. "Maintenant, je suis homme, et je m'appelle Dante." ("La divina")

 

En savoir plus :
Le site officiel de La Green Box
Le Soundcloud de La Green Box
Le Facebook de La Green Box


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=