Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Belle
  (août 2018) 

Réalisé par Arunas Zebrunias. Lituanie. Comédie dramatique. 1h05 (Sortie le 22 août 2018 – 1ère sortie 1969). Avec Inga Mickyté, Lilija Zadeikyté, Arvidas Samukas et Tauras Ragalevicius.

D'abord féliciter le distributeur indépendant E.D. Avec "La Belle" d'Arunas Zebrunias, Manuel Attali et sa petite bande montrent une fois de plus qu'ils aiment le cinéma, ont le don de dénicher des perles rares et l'envie de partager leurs coups de cœur avec le public.

Il aura donc fallu un bon demi-siècle pour que "La Belle" sorte dans les salles françaises.

Attention ! Ce n'est pas parce qu'Inga danse au son d'une envoûtante ritournelle "enfantine", que "La Belle" doit être estampillé "film pour enfants".

Car "La Belle", qui commence par un très beau 360°, est une œuvre qui raconte l'enfance avec une telle générosité, une telle malice, une telle poésie, qu'elle s'adresse aussi bien à ceux qui sont en train de vivre leur dix ans qu'à ceux qui les ont déjà vécu depuis longtemps.

Le cinéaste, Arunas Zebrunias, disait que ses films étaient des "films pour adultes sur les enfants" et c'est incontestable que "La Belle", dans son noir et blanc intemporel (presque un "noir et blond" tant les cheveux d'Inga irradient), avec sa durée (trop courte) et son imprégnante musique (de Viaceslavas Ganelinas) exhale le parfum de l'enfance.

Une enfance qui s'enfuit ou se corrompt un peu quand apparaît un intrus qui ne respecte pas les jeux qui fédéraient les petits garçons et les petites filles de ce quartier populaire de Vilnius. Oh ! Il n'est pas méchant ce "nouveau garçon". Simplement, il cherche sa place dans le groupe et pour l'obtenir il faut bien se faire remarquer et raisonner...

Car Arunas Zebrunias le proclame sans le claironner : l'imagination est l'ennemi de la raison, la poésie celle de la réalité. Alors, mettre en doute la beauté de la "Belle", la dire "laide", ce n'est pas qu'une proposition gratuite et anodine...

Dans "La Belle" d'Arunas Zebriuna, l'enfance heureuse est soudain assiégée par le monde des grands. Mais qu'à cela ne tienne : les enfants, et particulièrement Inga, l'incroyable petite blonde maigrelette aux yeux si scrutateurs, ont de la ressource. Ils ont compris qu'il faut danser, avec les pieds, avec les mains... et que le mauvais goût des adultes n'y résistera pas.

Mine de rien, sorti de son néant, "La Belle" d'Arunas Zebrunias est peut-être un des plus beaux films que l'on verra dans sa vie. En tout cas, si l'on se refuse aux superlatifs dévalorisés, "La Belle" est un film comme on en voit peu. Sa fraîcheur est intacte. Sa beauté aussi.

Il faut courir jouer avec Inga et ses amis pour comprendre que le temps a beau tout faire pour donner l'illusion du contraire : jamais aucune enfance n'est perdue.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=