Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Penseur
Théâtre Essaion  (Paris)  septembre 2018

Monologue dramatique écrit et interprété par Jean-Baptiste Seckler.

Doublement artiste, comédien et sculpteur, ce qui s'avère atypque, Jean-Baptiste Seckler consacre un spectacle à un de ses homologues, et non des moindres, s'agissant de celui érigé en "Dieu le père" de la statuaire moderne.

En effet, dans le cadre de la centenaire de la disparition d’Auguste Rodin célébré en 2017, il a conçu un seul en scène qui sort doublement des sentiers battus.

D'une part, avec une incarnation vériste rendue crédible par ses propres talents de dessinateur et de sculpteur qui lui permettent notamment de réaliser à main levée l'esquisse du portrait de Victor Hugo.

D'autre part, en évitant le biopic théâtral, et son corollaire, l'anecdotisme, même si sont ponctuellement évoquées les figures féminines de sa compagne Rose Beuret et de son amante Camille Claudel respectivement qualifiées "cadeau de Dieu" et "divinité malfaisante lui ayant apporté une part de Ciel", et son corollaire, l'anecdotisme et la mauvaise réception de ses oeuvers.

Puisant dans les écrits et la correspondance de Rodin et la recension d'entretiens, Jean-Baptiste Seckler a élaboré une partition focalisée, en quelques oeuvres et thèmes, sur l'essence de l'art, le génie créateur et le mystère de la création artistique ainsi que la réflexion sur la beauté, la sculpture comme art du mouvement et de la vie et la captation de la vérité intérieure.

De plus, elle éclaire sur les références tutélaires de Rodin, les maîtres de la Renaissance italienne auquel il emprunte l'esthétique de l'inachevé, le fameux "non finito", ainsi que sur ses influences littéraires contemporaines telle celle de Charles Baudelaire.

Emprunté à celui d'une des oeuvres emblématiques de Rodin, son titre, "Le Penseur" rend compte d'un parti-pris aussi judicieux qu'avisé soutenant un exercice d'admiration doublé d'un souci didactique qui, de surcroît, avec une belle gestion des silences, évite l'écueil du bavardage.

Dans une scénographie usant du dispositif classique de l'atelier d'artiste cependant originalement dynamisé par les remarquables inserts vidéos réalisés par Merlin Pardo, incarnant le puissant Rodin au visage d'aïeul d'hispter et à la fureur créatrice, Jean-Baptiste Seckler dispense une belle, inspirée et maîtrisée performance qui éclaire la conception rodinienne de l'art considéré comme "la plus sublime mission de l’homme, puisque c’est l’exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=