Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cam Deas
Time Exercises  (The Death Of Rave)  avril 2018

Oppressant, vous avez dit oppressant ? Cam Deas nous avait, jusqu'ici, habitué à livrer des albums acoustiques, aux guitares folk dans la veine d'un John Fahey et dans une la grande tradition américaine. Quelle mouche l'a piqué ? On ne sait pas. Toujours est-il que le Britannique sort ces jours-ci un album électronique d'une présence remarquable.

Plus qu'un album de compositions, il s'agit là d'un disque de textures, d'oppression musicale. Sombre comme du Dark Ambient, remuant comme de l'IDM et abscons comme de l'Abstract, cet objet électronique difficilement classable ressemble au bourdonnement d'un nid de guêpes prêt à vous assaillir à chaque seconde. En effet, Cam Deas se fait un malin plaisir de vous mettre dans une situation inconfortable du début à la fin, vous laissant peu de temps pour reprendre votre respiration entre deux courses effrénées.

Pourtant, le disque ne propose aucun rythme, aucune structure dansante ou même, aucune ligne mélodique identifiable. Rien ici ne vous accroche, si ce n'est une sorte de boule au ventre agissant sur vos nerfs. Les quelques battements distillés parcimonieusement ne sont là que pour marteler une sorte d'indus passé à la sauce Prurient ou ses dérivés avec, néanmoins, une forme d'agression presque plus sournoise. En effet, les textures ne sont jamais frontalement violentes, mais vous plongent dans le noir, comme dans un couloir sans fin vous amenant plus à la suffocation qu'à la rêverie.

Si vous prenez le temps d'écouter le reste de la discographie de Cam Daes, vous ne manquerez pas d'être surpris car l'on se demande encore comment ce descendant direct de John Fahey a fait pour accoucher d'un disque aussi radicalement électronique et sombre, comment passe-t-il d'une coque ensoleillée à l'âme noire d'un soleil éteint ? Un disque froid mais sacrément bien enlevé, pour les amateurs de musiques électroniques chargées d'une couleur horrifique qui fait froid dans le dos.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Cam Deas
Le Bandcamp de Cam Deas
Le Soundcloud de Cam Deas
Le Facebook de Cam Deas


Jack Line         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=