Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi Arthur
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  septembre 2018

Drame historique écrit et mis en scène par Jean-Philippe Bêche, avec Jean-Philippe Bêche, Antoine Bobbera, Lucas Gonzalez, Jérôme Keen, Erwan Zamor, Marianne Giraud-Martinez, Marie-Hélène Viau, Franck Monsigny, Morgan Cabot et Fabian Wolfrom.

Sur le triple front de l'écriture, de la mise en scène et du jeu, sans le rôle-titre, Jean-Philippe Bêche réussit une conséquence prouesse en procédant, avec "Le Roi Arthur", dans un opus d'excellente facture, à la transposition théâtrale de la légende arturienne et ce, dans un genre particulièrement ardu à restituer de manière crédible, celui de l'épopée mythologique.

Ce qui est d'autant plus remarquable qu'il parvient à appréhender de manière concise dans un format quasi-standard, moins de deux heures, ce cycle foisonnant incluant la lutte pour le pouvoir avec une tragédie familiale, le thème de l'amour impossible et la quête mystique du Saint-Graal.

Le point fort de sa partition tient à ce qu'il a opéré par analogie avec la mythologie grecque célébrée dans la tragédie antique dont il use des codes notamment en attribuant à Merlin l'Enchanteur le rôle de choryphée tout en l'érigeant en protagoniste principal ambigu et équivoque. Ainsi, le doute sur sa nature, factotum de Dieu, ou des Dieux, d'une mystérieuse entité qui serait le Fatum ou un démiurge malin.

Figure syncrétique revêtant un tartan clanique et la houppelande du mage, armé du bâton druidique et du bâton de pluie du chaman, un bel équipage confectionné par Catherine Gorne Achdjian qui signe une panoplie de tenues évocatrices sans verser dans le costume anecdotique à grand spectacle, pratiquant la position du lotus, la peinture faciale, et campé de manière époustouflante par Jérôme Keen, il s'avère un marionnettiste intransigeant pour guider Arthur, qui réunit naissance et bravoure et doté de la fameuse épée Excalibur, en unificateur du Royaume de Bretagne.

Découpé en tableaux relatant les épisodes significatifs de cette fresque médiévale, l'opus au lyrisme audible pour une oreille contemporaine est rythmé par les superbes créations lumières de Hugo Oudin qui font office de décor et les scandements percussifs de la musique originale de Daniel Scotto exécutée à la batterie par Aidje Tafial.

Dans la mise en scène maîtrisée de Jean-Philippe Bêche qui incarne parfaitement le dilemme d'un roi doublement trahi, restitue la force dramatique des affects tels la douleur sans résilience de Morgane (Marie-Helene Viau), instruite à la magie par Merlin, qui, évincée du trône, conçoit un enfant incestueux (Fabian Wolfrom emblème de la jeunesse sacrifiée) pour qu'il soit le bras armé d'une terrible vengeance, faire tuer le père par le fils, celle victimaire de la reine-mère abusée (Marianne Giraud-Martinez) et la fulgurance de l'amour entre la reine Guenièvre et Lancelot (Morgane Cabot et Lucas Gonzalez fomant un beau couple de jeunes premiers).

Dans le rôle de chevalier de la Table ronde, Franck Monsigny, Erwan Zamor et Antoine Bobbera, complètent une distribution judicieuse en terme d'emploi et à l'interprétation homogène ne versant pas dans la déclamation.

Une belle réussite donc.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=