Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ich bin Charlotte
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  septembre 2018

Monologue dramatique de Doug Wright interprété par Thierry Lopez dans une mise en scène de Steve Suissa.

La partition "I am my own wife" du dramaturge américain Doug Wright doublement récompensée en 2004 par le Prix Pulitzer et le Tony Award est consacrée à la vie de Charlotte von Mahlsdorf devenue une figure emblématique de la communauté LGBT allemande qui a vécu son travestissement au grand jour sous deux régimes homophobes et répressifs, l'Allemagne du IIIième Reich et la République Démocratique Allemande.

A un jeune âge, Lothar Berfelde, fils d'un père nazi violent et d'une mère soumise, décide de devenir Charlotte. Sauvée in extremis par l'invasion des troupes russes alors qu'elle purge une peine de prison pour le meurtre de son père, et passionnée d'antiquités, les meubles des Juifs spoliés, et gardienne des oeuvres des artistes dégénérés, elle vit dans une maison-musée également abri pour les opprimés et cabaret clandestin pour parties fines.

Fondatrice du Gründerzeit Museum ouvert au public en 1960 et avec l'octroi de la croix fédérale du Mérite, elle fait l'objet d'une reconnaissance publique qui va se ternir en raison d'un soupçon de collaboration avec la Stasi.

Créée en France sous titre " Ich bin Charlotte" dans la traduction de Marianne Groves et la mise en scène de Steve Suissa, elle retrace donc ce destin et parcours de vie atypique en combinant soliloques, bribes de souvenirs autobiographiques, interviews et scènes dialoguées dans une partition pour un comédien.

La partition pour un comédien s'avère également atypique dès lors qu'elle relève davantage de l'enquête et de l'hymne à la tolérance que de la militance et n'aborde les thématiques de l'homosexualité, du travestissement et du transgenre qu'à l'aune de ces prismes subjectivisés, sans toutefois lever le voile sur l'ambiguïté de celle devenue un personnage.

De surcroît, en évitant judicieusement le réalisme naturaliste, a opté pour une représentation paradoxale de celui-ci dès lors qu'elle ressort de la présence décalée et quasi fantomatique qui la détache du réalisme d'un biopic théâtral.

Le comédien Thierry Lopez n'officie donc pas dans l'incarnation physique. Silhouette longiligne, barbe noire et stilettos, il évoque davantage une Conchita Wurst au cheveu ras dont, au demeurant, une des tenues a manifestement inspiré le costume de scène confectionné par Jean-Daniel Vuillermoz, qu'aux portraits photographiques de Charlotte-rombière "mamie gâteau" en gilet tricoté main et rang de perles.

Dans le décor suranné de Natacha Markoff, avec un buffet "à tiroirs" cerné de gramophones, seule concession anecdotique, habillé sur mesure par les lumières "haute couture" de Jacques Rouveyrollis, sanglé dans sa tenue janusienne, Thierry Lopez dispense une performance-solo virtuose époustouflante, fascinante et troublante.

Il investit magistralement la scène en drama-queen pour dévoiler l'antienne de Charlotte, celle qui clamait pour toute réponse "Je suis ma propre femme".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=