Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ciné en bref - Blackkklansman - Whitney - Photo de famille - Bonhomme
  août - septembre 2018

BLACKKLANSMAN
Réalisé par Spike Lee. Etats Unis. Bipic/Policier. 2h16 (Sortie le 22 août 2018). Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace, Laura Harrier, Ryan Eggold, Jasper Paakoonen, Corey Hawkins et Paul Walter Hauser.

Spike Lee n’a plus rien à démontrer. Avec le recul et après avoir vu "Blackkklansman", je me dis pourtant qu’il rêve encore de gloire et de récompenses.

Cette nouvelle réalisation fut en effet l’occasion d’un amusant cabotinage dont il a le secret, quittant la Croisette mais annonçant son possible retour de Brooklin si le jury avait le bon goût de lui décerner un prix.

Ne boudons pas notre plaisir : même si l’on devine que ce film fut sans doute pensé pour séduire les festivals, Lee fait montre d’une maîtrise parfaite.

Cette double infiltration dans les coulisses du Ku Klux Klan et celles des Black Panthers, frise le génie scénaristique - et prendrait presque des airs tarentiniens - truculente, drôle et extraordinairement pertinente.

On pardonne donc le cabotinage, bien présent dans le film comme chez son réalisateur, et de petites baisses de rythme. On croquera avec délectation des personnages croqués plus vrais que nature par un réalisateur noir et fier de l’être ; n’oublions pas de rappeler qu’il est quasiment le seul aux Etats-Unis à présenter cette petite particularité pigmentaire.

 

Whitney
Réalisé par Kevin Macdonald. Grande Bretagne/Etats Unis. Documentaire. 2h00 (Sortie le 5 septembre 2018).

Un documentaire intéressant même si le montage aurait du faire quelques coupes de longueurs et redites. On y découvre cette artiste afro-américaine qui aura vendu le plus de disques de toute l’histoire de la musique. Son destin et son parcours font étonnamment écho à celui de Michael Jackson.

La célébrité et tous ses excès prenant le pas sur une carrière couronnée de succès, pour celle qui fut la petite fiancée de l’Amérique, y compris blanche, aux capacités vocales incroyables. Le tri que Whitney Houston opéra dans son entourage ne fut pas toujours le bon et ses propres démons ont eu raison d’elle.

Dommage que le film de s’appesantisse trop sur les affres et ne laisse pas davantage de place à la dimension artistique. Car elle le méritait ô combien.

 

PHOTO DE FAMILLE
Réalisé par Cecilia Rouaud. France. Comédie dramatique. 1h38 (Sortie le 5 septembre 2018). Avec Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri, Chantal Lauby, Jean Aviat et Marc Ruchmann.

Un peu déçu par ce "Photo de famille"de Cecilia Rouaud ne parvenant pas totalement à s’affranchir de ses références. On navigue dans un univers familial qui pourrait évoquer le travail d’André Téchiné, de Thierry Klifa ou de Danièle Thompson mais sans une réelle identité propre.

Peut-être le scénario pêche-t-il par gourmandise à vouloir embrasser en une seule histoire l’ensemble des difficultés familiales, de la garde d’un parent âgé au difficile dialogue inter générationnel en passant par les tiraillementsau sein d’une fratrie.

La dernière séquence est ratée et la présence au générique de pointures telles Vanessa Paradis, Chantal Lauby ou Jean-Pierre Bacri ne sauvera pas totalement l’entreprise.

 

BONHOMME
Réalisé par Marion Vernoux. France. Comédie dramatique. 1h45 (Sortie le 22 août 2018). Avec Nicolas Duvauchelle, Ana Girardot, Béatrice Dalle, François Rollin, Vanessa Guide, Jisca Kalvanda et Sébastien Houbani.

Les critiques du Masque et La Plume ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur ce film. Certains y voient une tentative originale et courageuse de montrer la résilience et la cohésion du couple envers et contre tout. D’autres une clownerie pas toujours drôle plus qu’un regard juste sur le quotidien du handicap.

Mon opinion tient un peu de tout cela à la fois. Le non parti-pris de Marion Vernoux me séduit et me déroute. En fait les personnages et ceux qui les incarnent, Nicolas Duvauchelle, Ana Girardot et Béatrice Dalle en tête, m’ont plus fait vibrer que certaines parties du scénario lorgnant sur la comédie de moeurs et insistant un peu trop sur le priapisme de l’accidenté et son utilisation pour faire rentrer l’argent dans le ménage.

J’oserais volontiers une formule normande du genre "voyez ce film pour l’aimer... ou pas". Il est bancal par certains aspects mais dit l’abnégation, la générosité et l’amour plus grands que l’amour-propre et les convenances... ce n’est pas si mal, ce n’est pas rien.

 

 

Vents d'Orage

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=