Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Qui a peur de Virginia Woolf ?
Théâtre 14  (Paris)  septembre 2018

Comédie dramatique de Edward Albee, mise en scène de Panchika Velez, avec Frédérique Lazarini, Stéphane Fievet, Agnès Miguras et Aurélien Chaussade.

Dans "Qui a peur de Virginia Woolf ?" rythmée par une "private joke", pièce emblématique des années 1960 et du théâtre post-moderne, le dramaturge américain Edward Albee traite magistralement du thème classique du pandémonium conjugal à la manière de la danse de mort strinbergienne avec la situation de la scène de ménage appliquée au milieu petit bourgeois universitaire à l'élitisme férocement épinglé.

Les cinquantenaires George et Martha sont des médiocres ordinaires qui n'avaient pas les moyens de leur ambition. Elle qui se voyait épouse du successeur de son père, le très honorable président de l'université compassée de la Nouvelle Carthage, a convolé avec un professeur d'histoire d'histoire qui n'est même pas parvenu à la chaire de directeur de sa section.

Par compensation, ce couple stérile miné par l'échec, ses frustrations et ses névroses, se livre à un jeu de massacre ritualisé qui, ce soir-là, après une soirée bien arrosée, se déroule devant un public, un jeune couple-miroir soigneusement dépisté et invité par Martha comme pour un ultime psychodrame à la manière des "Démons" de Lars Noren. And now, play the game !

Dans sa note d'intention de mise en scène, Panchika Velez indique sa lecture de la pièce comme une tragédie existentielle qui se consume dans une séance d'exorcisme auquel tend le troisième acte, ainsi dénommé par l'auteur dans le texte original, pour tendre vers un apaisement des coeurs.

Et elle tire le meilleur parti de la distribution avec une direction d'acteur émérite qui se (dé)bat sous haute alcoolémie dans un décor, au sens propre du terme, de bibliothèque victorienne avec sa factice façade livresque conçue par Jean-Michel Adam, et notamment des comédiens aguerris.

Frédérique Lazarini qui, dans le rôle écrasant de la "desesperate housewife", a trouvé, avec un jeu organique réaliste et convaincant, le moyen terme entre l'hystérie narcissique d'Elizabeth Taylor dans la transposition cinématographique de Mike Nichols et la cérébralité de Dominique Valadié dans la récente mise en scène de Alain Françon.

Dans ce combat singulier, Stéphane Fiévet campe avec finesse un mari qui tente de s'abstraire de la mêlée, alors même que bée le défaut douloureux de la cuirasse, et imperceptiblement mais sûrement, se révèle le maître du jeu.

La jeune génération Aurélien Chaussade et Agnès Migurass'avère tout aussi pertinente, lui en ambitieux et opportuniste, elle en fausse ingénue, que cette confrontation déflagratoire place en face d'un en face d'un possible, voire probable, scénario de vie.

Donc une belle réussite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=