Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Love Me Tender
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  septembre 2018

Comédie dramatique d’après des nouvelles de Raymond Carver, adaptation et mise en scène de Guillaume Vincent, avec Emilie Incerti Formentini, Victoire Goupil, Florence Janas, Stefan Konarske, Cyril Metzger, Alexandre Michel, Kyoko Takenaka, Charles-Henri Wolff, et, en alternance, Gaëtan Amiel, Lucas Ponton et Simon Susset.

Guillaume Vincent présente avec "Love Me Tender", titre emprunté à une chanson sentimentale d'Elvis Presley, une immersion dans l'univers romanesque de Raymond Carver, novelliste américain faisant l'objet d'une adulation posthume, qui, dans les années 1980, réintroduit, par syncrétisme avec les codes de la métafiction qui avaient prévalu, un réalisme distancié à l'ironie cruelle avec une approche décalée, dans l'écriture narrative, de personnages de la middle-class étasunienne.

Avec la collaboration à la dramaturgie de Marion Stoufflet, il a réagencé plusieurs textes pour concevoir un opus bi-partite sur le fonctionnement du couple, thématique essentielle de l'auteur, qui se développe en couples entre eux scandé par les leitmotivs "Les gens n'en ont rien à foutre des autres" et "Rien ne change jamais" et le couple entre soi" sur le motif "Nous ne vieilirons pas ensemble".

Façon "short cuts", la partition se déroule dans un décor façon "bric-à-brac" de James Brandily aménageant plusieurs espaces scéniques imbriqués dans lequel la mise en scène de Guillaume Vincent maîtrise les glissements progressifs de l'un vers l'autre sur le mode du fondu-enchaîné cinématographique.

Et il a réuni une troupe de comédiens émérites pour incarner des archétypes de "wasp", loosers, frustrés et névrosés ordinaires autocentrés dont le point commun, outre de former des couples interchangeables, tient à leur état de dérilection, obsédés par la solitude, la maladie, la mort, la jalousie, l'adultère et autres maux existentiels même s'ils ne sont pas des intellectuels, et d'incommunicabilité.

Emilie Incerti Formentini,Victoire Goupil, Florence Janas, Stefan Konarske, Cyril Metzger, Alexandre Michel, Kyoko Takenaka et Charles-Henri Wolff campent parfaitement les personnages carvériens contraints ou empêchés à la fois drôles et pathétiques.

Comme dans la vraie vie qui s'avère toujours cruelle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=