Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rommel
Benoît Rondeau  (Editions Perrin)  août 2018

C’est avec un immense plaisir que je me suis retrouvé à lire le dernier ouvrage de Benoît Rondeau édité aux éditions Perrin, exemplaire qui plus est dédicacé personnellement par son auteur. Benoît est un ancien pote de fac et nous avons écumé ensemble les salles de la bibliothèque universitaire caennaise pour préparer les concours d’enseignant. Devenus enseignants, nos chemins se sont éloignés et nous nous retrouvons autour de son Rommel. Il est l’auteur et moi le chroniqueur de son ouvrage. Parfait.

Benoît Rondeau, en plus d’enseigner l’Histoire et la Géographie, est un ancien chercheur à la fondation pour la mémoire et la déportation et un spécialiste reconnu de la Seconde Guerre mondiale, en particulier des campagnes d’Afrique du Nord et de Normandie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, que je vous invite à lire et contribue à de nombreuses revues sur la Seconde Guerre mondiale.

Rommel, son dernier ouvrage, vient de sortir dans la collection "maîtres de guerre" chez Perrin. Avant de parler du fond de l’ouvrage, il convient de signaler que l’objet, le livre, est particulièrement beau, avec une très belle qualité de papier et de très nombreuses illustrations en couleur. Avoir entre les mains ce livre, pouvoir le ranger dans sa bibliothèque autour d’autres ouvrages historiques me conforte dans l’idée que le numérique ne remplacera jamais le plaisir que l’on peut avoir avec un vrai livre en sa possession.

Venons-en au contenu maintenant. Une fois encore, l’auteur nous montre ses grandes qualités pour nous faire découvrir des personnages historiques importants. Ici, c’est Rommel que nous présente Benoît Rondeau. Surnommé le renard du désert, de venu commandant de l’AfrikaKorps au début 1941, l’auteur nous fait suivre le quotidien de ce maître de guerre dans un récit vivant et richement illustré.

Rommel nous est d’abord présenté comme un brillant officier pendant la Première Guerre mondiale, sa carrière s’accélère avec l’arrivée au pouvoir des nazis. Grand stratège et fin tacticien, il participe activement à la campagne de France avant que le mythe ne se construise autour de ses campagnes méditerranéennes avec l’AfrikaKorps. Les victoires s’enchaînent, la propagande magnifie ses exploits mais l’auteur nous montre néanmoins qu’il n’en reste pas moins un général controversé, qui possède de nombreux ennemis au sein de la Wermacht, la plupart étant jaloux de lui.

L’auteur s’arrête évidement sur ses grandes victoires, comme celle de Tobrouk, qui fera partie de ses heures de gloire puis nous amène inévitablement vers la bataille d’El Alamein qui nous est raconté avec une grande précision. Un chapitre est d’ailleurs consacré à cette retraite d’El Alamein, montrant comment Rommel sauva son armée du désastre.

L’auteur nous montre aussi les relations entretenues entre Rommel et Hitler. Proche conseiller du Fürher, ses relations furent néanmoins complexes et Rommel fut longtemps l’obligé d’Hitler. Et bien que l’on connaisse Rommel pour ses activités de commandement en Afrique du Nord, l’ouvrage nous rappelle qu’Hitler lui confia une mission de la plus grande importance en le chargeant de commander le groupe d’armées B en France occupée pour défendre les côtes de la Manche.

La Normandie sera son ultime combat, il se retrouve grièvement blessé sur la route de Livarot et apprend quelques jours plus tard qu’Hitler vient d’échapper à un attentat. Un dernier chapitre évoque sa fin tragique. Contraint au suicide par Hitler, en raison de suspicions qui pesaient sur lui concernant le coup d’Etat manqué du 20 juillet 1944, il meurt, obtenant des funérailles nationales, promises par Hitler.

Rommel est donc un excellent livre, érudit et passionnant, qui offre au lecteur un récit novateur sur la carrière de Rommel, montrant que celle-ci embrase deux campagnes principales et questionnant de manière réfléchie le talent stratégique et tactique du personnage. Une large place est consacrée à son rôle dans la bataille de Normandie, ce qui n’est pas la partie la plus connue de la carrière de Rommel. Et en même temps, on apprend aussi de nombreuses choses sur son rôle dans la grande guerre et la campagne de France. A cela s’ajoute une iconographie importante, parfaitement intégré au récit, qui nous permet de mieux appréhender le personnage et ses actions. Des témoignages enfin, et de nombreuses anecdotes, rendent la lecture beaucoup plus facile et nous permettent de rentrer au plus profond du personnage de Rommel.

Alors n’hésitez pas ! Si l’histoire vous passionne, particulièrement la Seconde Guerre mondiale, le dernier livre de Benoît Rondeau est l’ouvrage qu’il vous faut.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'Empire Britannique en guerre" du même auteur
La chronique de "Jour J, Bataille de Normandie" du même auteur
La chronique de "La préparation du Jour J" du même auteur
La chronique de "La guerre du désert" du même auteur
La chronique de "Chancellorsville" du même auteur
La chronique de "3 Minutes pour comprendre. La Seconde Guerre mondiale" du même auteur
La chronique de "L'épopée du désert" et de "L'armée australienne en guerre" du même auteur
La chronique de "Le soldat britannique" du même auteur
La chronique de "Etre soldat de Hitler" du même auteur
La chronique de "Alarm !" du même auteur
La chronique de "Patton" du même auteur
La chronique de "L'armée d'Hitler" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Benoît Rondeau
Le Facebook de Benoît Rondeau


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil

Un peu de soleil, des oiseaux qui chantent, le calme avant la tempête olympique. En attendant, cultivons-nous plutôt que de sauter dans la Seine. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch
"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard
et toujours :
"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Cach

Au théâtre

les nouveautés :
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
et toujours :
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=