Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Disparus de la lagune
Donna Leon  (Editions Calmann-Lévy)  septembre 2018

Donna Leon est de retour, ce n’est plus une surprise, fidèle au poste pour les rentrées littéraires, fidèle aussi à la ville où elle vit depuis maintenant trente ans qui sert de toile de fond à toutes les intrigues de ses ouvrages. Les enquêtes de son commissaire Brunetti ont déjà conquis des millions de lecteurs dans le monde et ont toutes été publiées en France aux éditions Calmann-Lévy.

Son dernier ouvrage, Les Disparus de la lagune, est présenté par le New-York Times comme l’un des meilleurs opus. Etant loin d’avoir lu tous les livres de Donna Leon, il me sera compliqué de le situer ou de le comparer aux autres. Il reste néanmoins un bon polar, efficace et plaisant, l’occasion de passer quelques heures de lecture bien sympathiques autour des canaux vénitiens.

On retrouve donc l’inspecteur Brunetti, surmené par des dossiers compliqués, s’offrant une retraite solitaire dans une magnifique villa de l’île de San’Erasmo, loin de son épouse et de son patron. Il a bien l’intention d’y passer ses journées à ramer sur la lagune vénitienne tout en profitant des nombreux plats locaux.

Ses journées tranquilles et culinaires vont se retrouver contrariées par la disparition soudaine après un violent orage du gardien de la villa dans laquelle il vit, un certain Davide Casati. Personne ne sait où il se trouve, pas même la femme qu’il rencontrait le soir en secret.

Brunetti va prendre aussitôt l’affaire en main, ignorant que son enquête va le mener à rouvrir d’anciennes blessures et à révéler des secrets scandaleux dissimulés depuis des années dans les brumes de la lagune vénitienne.

Pour sa 26ème enquête, Donna Leon a fait le choix de séparer son enquêteur de sa femme, la célèbre Paola, beaucoup moins présente que dans les livres précédents. Brunetti va devoir se débrouiller seul dans son enquête pour élucider la disparition du vieux Davide Casati.

En même temps, Donna Leon a souhaité donner une vraie dimension écologique à son polar, dimension que chaque visiteur de Venise comprendra tant cette ville souffre d’une mauvaise gestion écologique mondiale. La première partie du livre nous offre de superbes pages sur cette ville de Venise que l’auteur se plaît à nous décrire autour de l’originalité de cette fabuleuse lagune. Les premiers pas de la retraite de Brunetti, avant que la disparition n’intervienne, sont l’occasion pour le lecteur de se délecter de l’écriture de l’auteur qui connaît particulièrement l’univers vénitien qu’elle décrit.

Avec son dernier ouvrage, Donna Leon continue donc de nous promener dans sa ville au gré des enquêtes de son toujours très sympathique inspecteur. La force de cette auteure est de ne jamais parvenir à nous ennuyer avec ses intrigues. Elle parvient toujours à nous embarquer dans son style simple mais terriblement efficace.

On ne sort jamais déçu d’un livre de Donna Leon et Les Disparus de la lagune ne déroge pas à cette règle.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Donna Leon


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=