Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Positively 4th Street
David Hajdu  (Sonatine Editions)  septembre 2018

Une fois n’est pas coutume, les éditions Sonatine ont décidé de sortir des sentiers battus du polar ou du thriller pour nous proposer un livre sur la musique, écrit par David Hajdu, professeur à l’université de Columbia Graduate School of Journalism. Critique de musique, David Hajdu collabore à plusieurs revues comme The nation, New York Times ou Vanity Fair. Il est l’auteur de plusieurs essais mais Positively 4th Street est son premier titre traduit en France.

Il nous raconte une histoire à l’aube des années 60, lorsque quatre bohèmes se rencontrent à Greenwich Village, vivant des histoires d’amitié et d’amour, tout en inventant un style qui va bouleverser toute une génération. Et oui, ces quatre bohèmes ne sont pas des inconnus pour nous. Mimi et Joan Baez, Richard Fariña et Bob Dylan ! C’est leur histoire que nous raconte David Hajdu, l’histoire d’un quatuor hors du commun composé de légendes (Joan Baez et Bob Dylan) mais aussi d’artiste inconnu (Mimi Baez) et incroyable (Richard Fariña). Mimi Baez était la jeune sœur de Joan Baez et Richard Fariña son mari.

Ne connaissant pas grand-chose concernant le folk des années 60, je suis rentré dans ce livre au départ sans réel enthousiasme me disant néanmoins que j’allais sûrement en savoir un peu plus sur le personnage de Bob Dylan que je ne connaissais que par l’intermédiaire de quelques-uns de ces titres les plus connus.

Le livre terminé, mon manque d’enthousiasme du départ s’est transformé en réelle satisfaction d’avoir sûrement lu un très bel ouvrage sur la musique. Ce livre est franchement passionnant et je le recommande vivement à tous ceux qui se passionnent pour la musique, ce qui n’est pas forcément mon cas.

David Hajdu nous propose de nombreuses anecdotes sur cette période phare pour le folk autour des deux personnages de Bob Dylan et de Richard Fariña et de leurs relations avec les sœurs Baez. L’ouvrage se lit comme un roman, même s'il est construit autour de nombreux témoignages qui nous permettent de rentrer dans l’intimité des quatre personnages principaux.

Ce quatuor est assez incroyable, fait de rivalités et d’amour, de tensions et d’ambitions mais aussi de connivences. J’ai découvert le personnage de Richard Fariña, écrivain, ami de Thomas Pynchon (un grand écrivain américain qui témoigne dans l’ouvrage) qui a fortement influencé la personnalité de Dylan, avant de mourir à 29 ans, dans un accident de moto, deux jours après la parution de son premier roman. David Hajdu nous raconte leur rencontre, l’amitié et les rivalités qui les unissaient. Ils ont aussi pour point commun leurs relations avec les deux sœurs Baez.

David Hajdu nous montre aussi très bien le rôle qu’a pu jouer Joan Baez dans la carrière de Bob Dylan et en même temps, on voit ce que Dylan a pu lui apporter musicalement. C’est donc au final toute une époque que l’auteur nous fait revivre, une époque qui a transformé une société entière.

Alors voilà, si la musique vous passionne, si vous êtes un admirateur de Bob Dylan ou si vous êtes tout simplement curieux de mieux connaître l’histoire du folk, ce livre vous ravira.

 

En savoir plus :
Le site officiel de David Hajdu


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=