Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Apprendre au XXIème siècle
François Taddei  (Editions Calmann-Lévy)  septembre 2018

En 1997, le champion du monde d’échecs, Garry Kasparov est battu par l’ordinateur Deep Blue d’IBM. "C’est un jour déprimant pour le genre humain" commenta alors le journal The Guardian. Vingt ans plus tard, Kasparov lui-même enfonce le clou, disant que "pour la première fois de l’histoire, les machines menacent des emplois que l’on exerce grâce à des diplômes". Pourtant, notre système éducatif sélectionne toujours sur la mémorisation et le calcul, alors que n’importe quelle machine effectue ces tâches de manière plus efficace que l’homme.

Partant de là, François Taddei plaide pour une révolution des savoirs en se penchant sur le comment apprendre avec les autres au XXIème siècle. François Taddei est polytechnicien, biologiste et chercheur à l’INSERM. Il a créé à Paris le Centre de Recherches Interdisciplinaires pour explorer de nouvelles manières d’apprendre, d’enseigner et de faire de la recherche. En avril dernier, il a remis au gouvernement un rapport "pour co-construire une société apprenante". Il publie ce mois-ci, aux éditions Calmann-Lévy, Apprendre au XXIème siècle.

Au début de l’ouvrage, François Taddéi nous explique pourquoi il est nécessaire que l’on apprenne différemment au XXIème siècle. Il nous explique qu’il faut repenser le système de formation en profondeur car les enjeux ne sont plus de même nature. Il nous raconte ensuite dans un chapitre particulièrement intéressant ce qu’il a appris, nous prouvant que chaque livre se nourrit de l’expérience de son auteur. On le découvre joueur d’échecs dans sa jeunesse, montrant au passage que le jeu peut être quelque chose d’extrêmement sérieux.

Son expérience l’amène alors à nous prouver qu’il y a maintenant une nécessité à enseigner différemment, ce qu’il nous propose dans le chapitre suivant. Selon lui, il est nécessaire de désapprendre avant d’apprendre et il nous le prouve dans l’ouvrage autour de nombreuses anecdotes et d’exemples plutôt pertinents.

Pour l’auteur, ce qui semble évident, c’est que pour apprendre au XXIème siècle, il faut surtout apprendre à se poser des bonnes questions, passer à la culture du projet pour mettre en place "une société apprenante", au cœur du rapport qu’il a remis au ministre de l’éducation nationale. L’auteur nous fait alors une série de propositions pour permettre la mise en place de cette société apprenante. Cela passe par une formation pour les décrocheurs, la création d’une fête de l’apprendre sur le modèle de la fête de la musique, une autre formation pour les enseignants, une transformation des systèmes d’apprentissage, une réforme de l’orientation.

C’est donc tout un programme que nous propose François Taddei dans son dernier ouvrage, un programme pour rendre l’humanité beaucoup plus humaine comme il nous le dit dans la conclusion de son livre.

Apprendre au XXIème siècle est donc un ouvrage qui nous incite à réfléchir sur l’avenir de notre système éducatif et notre société. Erudit et construit autour d’anecdotes ou de situations plutôt pertinentes, il a le mérite d’ouvrir un débat nécessaire sur ce que l’on veut donner comme sens à la notion d’apprendre.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=