Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Juanita Stein
Until the lights fade  (Nude / Modulor)  septembre 2018

Leader et guitariste du groupe Howling Bells, l’australienne Juanita Stein nous revient avec un second album Until the lights fade, un an après sa première fugue solo ("America"). L’Australie est décidément une terre musicale fertile, on ne compte plus les attachants artistes natifs du pays des Wallabies. Go-Between, Robert Forster, Nick Cave chez les piliers, Parcels et Rolling Blackouts Coastal Fever chez les jeunes pousses.

Chez les Stein, la musique est une histoire de famille, le père est musicien. C’est donc naturellement que la fratrie continua de creuser son sillon dans la veine musicale. Avec son frère Joel, elle fonde successivement Waikiki, projet abandonné en 2003 et les Howling Bells, toujours en activité.

Peu connue en France, Juanita a pourtant un CV bien fourni. Outre les enregistrements familiaux avec son père Pete et son frère Ari, elle a collaboré avec les Sleepy Jackson’s, Coldplay (sur l’album Mylo Xyloto), Kaiser Chiefs, Killers et s’apprête à partager la scène avec le légende dandy Bryan Ferry, excusez du peu...

Citant des influences allant de Air à Françoise Hardy, de Mazzy Star à Slits, de Kate Bush à Björk, "la fille la plus sexy du rock" (selon le magazine anglais Gigwise) nous délivre un album fidèle à son ADN musical, à savoir une bulle sonore faite de mélodies vives et abruptes avec un son de guitare alternant les riffs surf et épurés ("In your hands", "Forgiver", mais aussi les balades tristes et angoissées ("Silver linings", "Release me").

Juanita tout au long de ses dix morceaux nous emmène dans la partie intime de ses sentiments, de ses histoires personnelles, ses pensées et des personnages qui l’entourent.

Enregistré à Austin (Texas) avec le producteur Stuart Sikes (Cat Power, White Stripes), Until the lights fade est à classer dans la famille des "filles du rock", Cat Power, Aimee Mann, Polly Jean, Angel Olsen... à savoir des jeunes femmes affirmées qui, en 3 minutes, expriment ce qu’elles ont à dire, franches et directes avec cette pointe de féminité attachante.

Until the lights fade est un album magnétique, porté par les très beaux "Get back to the city", "All the way", et "French films", à découvrir le plus vite possible. La jolie et talentueuse Juanita sera prochainement en France pour nous le prouver.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Howling Bells (août 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Juanita Stein
Le Facebook de Juanita Stein


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=