Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Juanita Stein
Until the lights fade  (Nude / Modulor)  septembre 2018

Leader et guitariste du groupe Howling Bells, l’australienne Juanita Stein nous revient avec un second album Until the lights fade, un an après sa première fugue solo ("America"). L’Australie est décidément une terre musicale fertile, on ne compte plus les attachants artistes natifs du pays des Wallabies. Go-Between, Robert Forster, Nick Cave chez les piliers, Parcels et Rolling Blackouts Coastal Fever chez les jeunes pousses.

Chez les Stein, la musique est une histoire de famille, le père est musicien. C’est donc naturellement que la fratrie continua de creuser son sillon dans la veine musicale. Avec son frère Joel, elle fonde successivement Waikiki, projet abandonné en 2003 et les Howling Bells, toujours en activité.

Peu connue en France, Juanita a pourtant un CV bien fourni. Outre les enregistrements familiaux avec son père Pete et son frère Ari, elle a collaboré avec les Sleepy Jackson’s, Coldplay (sur l’album Mylo Xyloto), Kaiser Chiefs, Killers et s’apprête à partager la scène avec le légende dandy Bryan Ferry, excusez du peu...

Citant des influences allant de Air à Françoise Hardy, de Mazzy Star à Slits, de Kate Bush à Björk, "la fille la plus sexy du rock" (selon le magazine anglais Gigwise) nous délivre un album fidèle à son ADN musical, à savoir une bulle sonore faite de mélodies vives et abruptes avec un son de guitare alternant les riffs surf et épurés ("In your hands", "Forgiver", mais aussi les balades tristes et angoissées ("Silver linings", "Release me").

Juanita tout au long de ses dix morceaux nous emmène dans la partie intime de ses sentiments, de ses histoires personnelles, ses pensées et des personnages qui l’entourent.

Enregistré à Austin (Texas) avec le producteur Stuart Sikes (Cat Power, White Stripes), Until the lights fade est à classer dans la famille des "filles du rock", Cat Power, Aimee Mann, Polly Jean, Angel Olsen... à savoir des jeunes femmes affirmées qui, en 3 minutes, expriment ce qu’elles ont à dire, franches et directes avec cette pointe de féminité attachante.

Until the lights fade est un album magnétique, porté par les très beaux "Get back to the city", "All the way", et "French films", à découvrir le plus vite possible. La jolie et talentueuse Juanita sera prochainement en France pour nous le prouver.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Howling Bells (août 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Juanita Stein
Le Facebook de Juanita Stein


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=