Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mardi Gras Brass Band
New Morning  (Paris)  13 octobre 2005

Curieux de voir le Mardi Gras Brass Band, à la fois une fanfare jazz teutonne, un orchestre des années 30, un brass band louisianais, qui, avec 6 cuivres, 2 percussions, 1 guitare et un DJ, revisite tous les registres musicaux, évoluer sur la scène du club de jazz le New Morning dévolu davantage à des sets feutrés qu'à des claquements de cuivres encore que le concert du groupe allemand s'est avéré plus cosy qu'à l'accoutumée.

Même le Révérend Krug Holly Hook, Mister Mardi Gras BB himself, le grand pape du soubassophone, avait adopté une tenue sobre, costume et chapeau claque noirs et le Docteur Wenz avait troqué son costume de mexicano pour une tenue plus cabaret avec veste blanche rayée et pantalon noir.

Si Mardi Gras BB est renommé pour ses concerts maelstromiques, ce soir, il a mis un peu de côté ses titres rentre-dedans et festifs au profit de ses morceaux les plus "pop" comme pour mieux subjuguer l'auditoire et surtout les préparer à un étonnant revirement de registre.

Car la lineup de leur dernier album Introducing the mighty three est considérablement amputée puisque réduite à un trio (le Doc Wenz à la guitare et au chant, le toujours Reverend Krug à la contrebasse et Sir Erwin Ditzner aux percussions) et les nouveaux morceaux lorgnent davantage du côté du rock, du jazz et du Delta blues.

Dès lors, si en introduction de leur set, ils jouent quelques nouveautés, le reste de la soirée est constituée d'une sorte de best of de leurs 5 précédents opus et le groupe se retrouve au complet .

De droite à gauche, M. Bishop à a trompette, Rudy et M.Robert le filou au trombone, le Révérend Krug, aux percussions Javier El tigre et Drago von Traben, le Docteur Wenz, au saxophone baryton Lömsch Le Mans et au saxophone alto Gary Offsteen et quelque juste derrière le Docteur, aux platines le DJ Mahmut the first of Istanbul.

Bien évidemment l'incontournable "Kung fu fighting" mais aussi le dissonant "25 gramms of rhumba" et la ballade "I was blind" de l'album 29 moonglow, "Moto boat" de l'album Heat et un peu de nostalgie, comme le soulignera le Docteur Wenz avec "Down Down Down", "The prescription blues" et "Jungle telegraph" de leur premier album, Alligatorsoup.

Les musiciens s'en donnent à coeur joie et les duos de cuivres rythment les morceaux. Le Docteur Wenz, imparable frontman, joue de tous ses atouts pour séduire le public : oeil de braise, voix de velours et déhanchements langoureux.

Il sait aussi s'éclipser discrètement pour laisser les musiciens interpréter quelques instrumentaux. Alors ça déménage bien parce que le penchant naturel des cuivres pour le déluge sonique revient au galop.

Et puis en rappel, un hommage à Donovan avec une belle reprise de "Mellow Yellow" après que le Docteur Wenz ait manifesté son émotion en lançant son coeur dans la salle.

A la fin du concert, comme à leur habitude, les musiciens descendent de scène pour aller faire une parade dans la salle ce qui réjouit toujours le public.

Sorte de bœuf qui témoigne du regret de se quitter mais aussi du simple plaisir de jouer, encore et encore.

Pendant ce temps, le Docteur Wenz range déjà ses instruments car la tournée française ne fait que commencer et le tour bus les attend déjà !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album My Private Hadron de Mardi Gras Brass Band
La chronique de l'album Von Humbolt Picnic de Mardi Gras Brass Band
Mardi Gras Brass Band en concert au Nouveau Casino (16 septembre 2004)
Mardi Gras Brass Band en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Mardi Gras Brass Band en concert à Glazart (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Mardi Gras Brass Band

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=