Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mardi Gras Brass Band
New Morning  (Paris)  13 octobre 2005

Curieux de voir le Mardi Gras Brass Band, à la fois une fanfare jazz teutonne, un orchestre des années 30, un brass band louisianais, qui, avec 6 cuivres, 2 percussions, 1 guitare et un DJ, revisite tous les registres musicaux, évoluer sur la scène du club de jazz le New Morning dévolu davantage à des sets feutrés qu'à des claquements de cuivres encore que le concert du groupe allemand s'est avéré plus cosy qu'à l'accoutumée.

Même le Révérend Krug Holly Hook, Mister Mardi Gras BB himself, le grand pape du soubassophone, avait adopté une tenue sobre, costume et chapeau claque noirs et le Docteur Wenz avait troqué son costume de mexicano pour une tenue plus cabaret avec veste blanche rayée et pantalon noir.

Si Mardi Gras BB est renommé pour ses concerts maelstromiques, ce soir, il a mis un peu de côté ses titres rentre-dedans et festifs au profit de ses morceaux les plus "pop" comme pour mieux subjuguer l'auditoire et surtout les préparer à un étonnant revirement de registre.

Car la lineup de leur dernier album Introducing the mighty three est considérablement amputée puisque réduite à un trio (le Doc Wenz à la guitare et au chant, le toujours Reverend Krug à la contrebasse et Sir Erwin Ditzner aux percussions) et les nouveaux morceaux lorgnent davantage du côté du rock, du jazz et du Delta blues.

Dès lors, si en introduction de leur set, ils jouent quelques nouveautés, le reste de la soirée est constituée d'une sorte de best of de leurs 5 précédents opus et le groupe se retrouve au complet .

De droite à gauche, M. Bishop à a trompette, Rudy et M.Robert le filou au trombone, le Révérend Krug, aux percussions Javier El tigre et Drago von Traben, le Docteur Wenz, au saxophone baryton Lömsch Le Mans et au saxophone alto Gary Offsteen et quelque juste derrière le Docteur, aux platines le DJ Mahmut the first of Istanbul.

Bien évidemment l'incontournable "Kung fu fighting" mais aussi le dissonant "25 gramms of rhumba" et la ballade "I was blind" de l'album 29 moonglow, "Moto boat" de l'album Heat et un peu de nostalgie, comme le soulignera le Docteur Wenz avec "Down Down Down", "The prescription blues" et "Jungle telegraph" de leur premier album, Alligatorsoup.

Les musiciens s'en donnent à coeur joie et les duos de cuivres rythment les morceaux. Le Docteur Wenz, imparable frontman, joue de tous ses atouts pour séduire le public : oeil de braise, voix de velours et déhanchements langoureux.

Il sait aussi s'éclipser discrètement pour laisser les musiciens interpréter quelques instrumentaux. Alors ça déménage bien parce que le penchant naturel des cuivres pour le déluge sonique revient au galop.

Et puis en rappel, un hommage à Donovan avec une belle reprise de "Mellow Yellow" après que le Docteur Wenz ait manifesté son émotion en lançant son coeur dans la salle.

A la fin du concert, comme à leur habitude, les musiciens descendent de scène pour aller faire une parade dans la salle ce qui réjouit toujours le public.

Sorte de bœuf qui témoigne du regret de se quitter mais aussi du simple plaisir de jouer, encore et encore.

Pendant ce temps, le Docteur Wenz range déjà ses instruments car la tournée française ne fait que commencer et le tour bus les attend déjà !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album My Private Hadron de Mardi Gras Brass Band
La chronique de l'album Von Humbolt Picnic de Mardi Gras Brass Band
Mardi Gras Brass Band en concert au Nouveau Casino (16 septembre 2004)
Mardi Gras Brass Band en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Mardi Gras Brass Band en concert à Glazart (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Mardi Gras Brass Band

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=