Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alphonse Mucha
Musée du Luxembourg  (Du 12 septembre 2018 au 27 janvier 2019)  Paris

Avec la collaboration de la Fondation Mucha, la Réunion des Musées Nationaux propose une incursion dans l'Histoire de l'Art au tournant des 19ème et 20ème siècle avec l'exposition monographique consacrée à Alphonse Mucha, figure du Paris de la Belle Epoque et chantre du mouvement artistique Art nouveau.

Sous le commissariat de Tomoko Sato, conservatrice à ladite fondation, la monstration scénographiée par l'Atelier Maciej Fiszer, qui mise sur les grands volumes du Musée du Luxembourg avec un parti pris affirmé de contrastes tant chromatiques que lumineux, permet de synthétiser son graphisme novateur en matière d'arts décoratifs qui a donné naissance au "Style Mucha" avec ses illustrations évanescentes et lumineuses et de découvrir sa "dark face" avec une oeuvre picturale, sans doute méconnue du grand public, portée par un humanisme mystique.

Alphonse Mucha, le pape de l’Art nouveau français et le chantre de l'épopée slave

Révélé en 1895 par l’affiche créée pour Sarah Bernhardt, dont il deviendra l'affichiste attitré, pour la pièce de Victorien Sardou "Gismonda", Alphonse Mucha, le "Bohêmien" né en Moravie qui est déjà un illustrateur chevronné qui a fait ses classes à Prague, connait un immense succès

Un succès lié, d'une part, à des circonstances conjoncturelles, la vague de slavophilie et l'affichomanie induite par le développement de la chromolithographie en couleur, l'édition de masse des reproductions et le développement des publicités commerciales.

Et d'autre part, il se distingue et se démarque du style réaliste des autres affichistes ayant pignon sur rue tels Chérec, Steinlein et Toulouse-Lautrec. Car il opère par syncrétisme stylistique à partir d'un répertoire de motifs décoratifs qu'il compilera en 1902 dans un portfolio intitulé "Documents décoratifs" destiné aux artisans, décorateurs et étudiants en beaux-arts.

Ainsi il hybride des motifs ornementaux de toutes origines et tous styles, du gothique au rococo, du Japon à l'Islam et, bien évidemment, des éléments traditionnels de l'iconographie tchèque qui tiennent à l'art byzantin, tel le halo emprunté aux icônes (Série sur les Arts), le baroque qui préside au décor des églises tchèques ainsi que l'artisanat populaire marqué par le décor végétal et floral.

Ensuite par une esthétique en résonance avec les codes du symbolisme, un chromatisme en demi-tons pastels et surtout par l'élaboration d'un canon de beauté féminine avec une femme idéalisée à la chevelure en cascades volupteuses vêtue de vêtements fluides à l'antique qui révèle des courbes langoureuses.

Et il va exporter son style dans tous les registres des arts décoratifs, la décoration intérieure avec des panneaux décoratifs ("Les Quatre Saisons"), les arts de la table, les étiquettes pour les produits de consommation, pour la biscuiterie Lefèvre-Utile et les champagnes Ruinart et Moët & Chandon, les bijoux ainsi que les arts de la table.

Croyant à l'union spirituelle de l’humanité, il réalise des illustrations de la prière de la liturgie chrétienne "Le Notre Père" qu'il publie en 1899 sous forme d'un livre illustré intitulé "Le Pater" conçu comme un message aux générations futures et se dirige vers une production picturale plus ambitieuse.

Militant nationaliste, il retourne en son pays natal en 1910 et va se concentrer sur son grand oeuvre, "L'Epopée slave" composée d'une série de vingt toiles monumentales retraçant de manière héroïque l’histoire des peuples slaves ressortant à la peinture d'histoire académique.

Ces toiles offertes par Mucha en 1928 à la ville de Prague à l’occasion du 10ème anniversaire de l’indépendance du pays sont présentées dans un montage vidéo sur double écran panoramique qui donne la mesure de ces compositions qualifiées de "péplum en Europe centrale".

Les oeuvres tardives du peintre s'inscrivent dans le même registre avec des toiles, des cartons pour vitraux d'églises et les études pour son ultime triptyque représentant Les trois Ages, la Raison, la Sagesse et l’Amour.

A noter que qu'un cycle de conférences gratuites sur réservation se déroulera au Centre culturel tchèque.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée du Luxembourg

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de la RMN


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=