Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jack the Ripper
Ladies first  (Village Vert)  octobre 2005

Loin des groupes parisiens en goguette (Naast, The Parisians, Second Sex) et si près de Paris, Jack the Ripper vient de la Capitale, comme on dit en province.

Et l'on est en droit de se demander à ce stade de l'article comment un groupe aussi évident a réussi à publier quatre albums dans l'indifférence générale. La France, ses chanteurs "popstarisés", gominés jusqu'à l'os, ses play-back, sa nouvelle scène française et ses poètes rive gauche. Un bien beau pays en somme pour y chanter en anglais sa rage de ne pas être né de l'autre coté de l'atlantique…

Ladies first, donc, quatrième opus de Jack the Ripper, ne séduira pas les masses. Ne se vendra pas à des millions d'exemplaires, ne remplira pas les stades, ne passera pas en boucle sur MTV. En deux mots, trop beau. Trop beau pour être vrai, trop beau pour être français. Si les parisiens entretiennent le mystère et cultivent le secret, la musique, elle, parle d'elle-même.

A la croisée des chemins entre la culture indé américana (Calexico, les trop méconnus The devastations, …) et la beauté funeste de Nick Cave, Ladies first touche par sa mélancolie en arpège ("From my veins to the sea") et ses tempos comme un cœur battant.

A fleur de peau, touchant l'émotion du bout des cordes, Jack the Ripper nous ramène justement aux bons souvenirs de "Murder Ballads" de Nick Cave, ses ambiances, son spleen et ses malaises. Constamment à cheval entre le festif et le dépressif, Jack the Ripper tente le grand écart, s'évade en contrée tzigane ("Words"), met la trompette en sourdine et touche le ciel du bout du doigt sur "White men in black" (rappelant sans conteste les voix angéliques du groupe belge Vénus/span>) . Le tout, mesdames messieurs, dans un anglais irréprochable.

Si la France entame la rentrée scolaire au son des mélodies aux ficelles faciles (Vous pensez à Cali pas vrai ?), Jack the Ripper s'éloigne du rock pour produire un album aux mille facettes. Un album hétéroclite, aux influences diverses, de Sparklehorses à Tindersticks, quitte à tenter un final époustouflant sur "Vargtimmen", et son piano emprunté à Radiohead période "Hail to the thief". Un album juste bien en somme.

Ladies first. Les femmes et les enfants d'abord seraient-on tenté de dire…Les hommes de bon goût suivront sans doute.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I'm Coming de Jack the Ripper
Jack the Ripper en concert à L'Européen (12 juin 2003)
Jack the Ripper en concert à La Clef (14 novembre 2003)
Jack the Ripper en concert à l'Elysée Montmartre (9 juin 2004)
Jack the Ripper en concert au Trianon (1er février 2006)
Jack the Ripper en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
Jack the Ripper en concert au Poste à Galène (19 mai 2006)
Jack the Ripper en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Jack the Ripper en concert à Passagers du Zinc (6 octobre 2006)
L'interview de Jack the ripper (10 avril 2003)
L'interview de Jack the ripper (13 novembre 2003)
L'interview de Jack the Ripper (13 octobre 2005)
L'interview de Jack The Ripper (30 avril 2006)


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=