Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dilili à Paris
Michel Ocelot  octobre 2018

Réalisé par Michel Ocelot. France/Belgique/Allemagne. Animation. 1h35 (Sortie le 10 octobre 2018).

S'il était Japonais comme Hayao Miyazaki, Michel Ocelot serait "un Trésor National Vivant". Avec "Dilili à Paris", il a en tout cas rejoint le cercle très rare des réalisateurs de dessins animés qui s'adressent à tous les publics et ne cible pas particulièrement les jeunes enfants.

Et il le fait avec une malice de tous les instants. Ainsi, quand commence son film, on découvre une petite fille à la peau marron dans ce qui semble son village traditionnel. Ocelot ne referait-il pas là un remake de Kirikou, son emblématique héros déjà vu dans trois longs-métrages ?...

Et puis, mouvement de "caméra" : on s'aperçoit que Dilili est une des "actrices" de l'Expo Coloniale ! Une actrice bien particulière, tant son élocution est soignée... Et, en deux temps trois mouvements, grâce à Orel, un livreur opportunément spectateur de l'Expo, là voilà dans son triporteur à l'assaut du Paris de la Belle Epoque.

Partie dans un merveilleux décor de cartes postales à la rencontre de toutes les célébrités des années 1900 au sens large, puisque, dans le tourbillon de ses aventures, elle croisera Proust et Eiffel, Picasso, Colette et Sarah Bernhardt. En tout plus d'une centaine de personnages réels, que Michel Ocelot s'amuse à dessiner en prenant pour modèles leurs portraits les plus célèbres.

Dans "Dilili à Paris" de Michel Ocelot, Paris est vraiment une fête de chaque instant où tout est beau, des Palais aux toilettes des femmes, des rues aux automobiles et même aux égouts.

Mais il ne s'agit pas pour la petite fille lettrée et très polie d'une simple promenade touristique entrecoupée de la déclinaison d'une litanie de noms célèbres. Car le Paris dessinée d'Ocelot a aussi pour écho celui de Fantomas et d'Arsène Lupin...

En effet, une mystérieuse organisation sème la terreur dans la capitale : les "mâles-maîtres" et le sort qu'elle fait subir aux petites filles enlevées est plein de résonances modernes que Michel Ocelot sait traiter avec beaucoup de tact, ans avoir besoin de stigmatiser qui que ce soit.

Ainsi "Dilili à Paris" de Michel Ocelot renvoie aux atmosphères feuilletonesques de toutes ces années. On pense évidemment aussi à Louis Feuillade, même si - sauf erreur - Dilili ne croise ni Irma Vep ni Musidora.

Rythmé autant que raffiné, ce qui peut être considéré comme le chef-d'oeuvre de Michel Ocelot est une féérie de chaque instant, un plaisir des yeux qui fait aussi rire et sourire.

Son message humaniste n'est pas lénifiant et l'on remerciera Orel d'avoir pédalé à tout allure et parcouru Paris de part en part pour sauver Dilili des griffes des mâles-maîtres et pouvoir couler des jours heureux dans ce monde parisien idéal où les arts et les lettres sont constamment à l'honneur.

Sans exagérer, "Dilili à Paris" de Michel Ocelot est une splendeur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=