Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les illusions
Jane Robins  (Sonatine Editions)  octobre 2018

Retour au thriller psychologique chez Sonatine et pour moi après l’excellent livre de David Hajdu sur Bob Dylan et le folk des années 60, lu et chroniqué la semaine passée. Une fois encore, les éditions Sonatine nous font découvrir un nouvel auteur au travers de son premier roman.

Place à Jane Robins donc, une anglaise vivant à londres qui a commencé sa carrière comme journaliste dans différents médias comme la BBC, The Economist et The Independant. Après avoir publié trois ouvrages de non fiction dans le domaine des enquêtes criminelles et historiques, elle s’est lancée en 2017 dans son premier roman, White Bodies, un thriller psychologique. Les éditions Sonatine viennent à peine de le publier, traduit par Caroline thomas, avec pour titre Les illusions. C’est donc un thriller psychologique plutôt prometteur que nous propose Jane Robins.

L’histoire débute en 2017, à l’automne, avec le décès brutal de Felix, un riche banquier retrouvé effondré sur son lit. Les faits nous sont racontés par Callie, sa belle sœur puis l’ouvrage nous ramène quelques mois auparavant, au printemps 2017 avant que l’on parte au début des années 2000 pour découvrir Callie et sa sœur.

Callie est une femme qui a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur Tilda, à qui tout a réussi. Tilda est une actrice qui forme un couple heureux avec Felix tandis qu’elle-même vit seule et végète dans la petite librairie où elle travaille. Callie éprouve une forme d’admiration pour sa sœur mais de nombreux indicateurs lui laissent penser que quelque chose se cache derrière cet apparent couple parfait. Elle craint que Tilda ne soit sous l’emprise de Felix, dont les comportements obsessionnels sont de plus en plus inquiétants.

Les relations entre les deux sœurs se tendent lorsque Callie évoque ses doutes à sa sœur concernant Félix. Callie s’inscrit sur un site internet, tyrandomestique.com, pour en apprendre plus sur les pervers domestiques et leurs façons de faire. Avec la crise cardiaque de Félix qui entraîne son décès, les relations entre les deux sœurs vont prendre une tournure inattendue.

Jane Robins nous livre donc un thriller diabolique autour d’un trio maléfique et de leurs relations. Elle nous promène en plein doute tout le long du livre en nous montrant que ce trio est constitué de nombreuses illusions, d’où le titre du livre pour le coup parfaitement bien choisi. Felix est-il vraiment ce que craint sa belle sœur Callie ? Ou bien est-ce Callie qui se fait tout simplement des illusions le concernant ? N’est-ce pas Callie qui a un problème avec la réussite de sa sœur Tilda ? Ou bien n’est-ce pas Tilda qui mène gentiment en bateau tout ce petit monde ? Il y a donc un loup dans cette histoire ! Mais qui ?

Et c’est donc bien là tout le talent de l’auteur que de nous balader tout au long de l’ouvrage en nous distillant avec subtilité des bribes de vérité au milieu de nombreux mensonges pour nous dérouter avant de connaître enfin le fin mot de l’histoire. L’intrigue est parfaitement construite tout en étant méthodiquement réaliste. Le final du livre est juste génial, impensable sur le moment et en même temps tellement possible quand on se remémore tous les éléments lus.

Que c’est bon de retrouver un thriller psychologique d’une telle facture, construit de façon diabolique par l’auteur, qui va de rebondissement en rebondissement pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin. Les illusions est un excellent livre, dans lequel on ne s’ennuie pas le moindre instant. Il nous fait réfléchir, on cherche à trouver l’énigme, imagine différents scenarii que le défilement des pages font tomber les uns après les autres jusqu’à l’épilogue. On n’a pas vu le truc venir, bien vu de la part de l’auteur.

Jane Robins frappe donc un immense coup avec ce premier roman qui, j’espère, en appellera de nombreux autres en espérant que ceux-ci soient de la même qualité que celui qu’elle vient tout juste de nous proposer.

Sur ce, je vous laisse pour aller me plonger dans le dernier ouvrage de Tim Willocks, qui, dans un autre style, est plutôt bien réussi aussi. Des nouvelles de lui arriveront bientôt.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=