Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les illusions
Jane Robins  (Sonatine Editions)  octobre 2018

Retour au thriller psychologique chez Sonatine et pour moi après l’excellent livre de David Hajdu sur Bob Dylan et le folk des années 60, lu et chroniqué la semaine passée. Une fois encore, les éditions Sonatine nous font découvrir un nouvel auteur au travers de son premier roman.

Place à Jane Robins donc, une anglaise vivant à londres qui a commencé sa carrière comme journaliste dans différents médias comme la BBC, The Economist et The Independant. Après avoir publié trois ouvrages de non fiction dans le domaine des enquêtes criminelles et historiques, elle s’est lancée en 2017 dans son premier roman, White Bodies, un thriller psychologique. Les éditions Sonatine viennent à peine de le publier, traduit par Caroline thomas, avec pour titre Les illusions. C’est donc un thriller psychologique plutôt prometteur que nous propose Jane Robins.

L’histoire débute en 2017, à l’automne, avec le décès brutal de Felix, un riche banquier retrouvé effondré sur son lit. Les faits nous sont racontés par Callie, sa belle sœur puis l’ouvrage nous ramène quelques mois auparavant, au printemps 2017 avant que l’on parte au début des années 2000 pour découvrir Callie et sa sœur.

Callie est une femme qui a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur Tilda, à qui tout a réussi. Tilda est une actrice qui forme un couple heureux avec Felix tandis qu’elle-même vit seule et végète dans la petite librairie où elle travaille. Callie éprouve une forme d’admiration pour sa sœur mais de nombreux indicateurs lui laissent penser que quelque chose se cache derrière cet apparent couple parfait. Elle craint que Tilda ne soit sous l’emprise de Felix, dont les comportements obsessionnels sont de plus en plus inquiétants.

Les relations entre les deux sœurs se tendent lorsque Callie évoque ses doutes à sa sœur concernant Félix. Callie s’inscrit sur un site internet, tyrandomestique.com, pour en apprendre plus sur les pervers domestiques et leurs façons de faire. Avec la crise cardiaque de Félix qui entraîne son décès, les relations entre les deux sœurs vont prendre une tournure inattendue.

Jane Robins nous livre donc un thriller diabolique autour d’un trio maléfique et de leurs relations. Elle nous promène en plein doute tout le long du livre en nous montrant que ce trio est constitué de nombreuses illusions, d’où le titre du livre pour le coup parfaitement bien choisi. Felix est-il vraiment ce que craint sa belle sœur Callie ? Ou bien est-ce Callie qui se fait tout simplement des illusions le concernant ? N’est-ce pas Callie qui a un problème avec la réussite de sa sœur Tilda ? Ou bien n’est-ce pas Tilda qui mène gentiment en bateau tout ce petit monde ? Il y a donc un loup dans cette histoire ! Mais qui ?

Et c’est donc bien là tout le talent de l’auteur que de nous balader tout au long de l’ouvrage en nous distillant avec subtilité des bribes de vérité au milieu de nombreux mensonges pour nous dérouter avant de connaître enfin le fin mot de l’histoire. L’intrigue est parfaitement construite tout en étant méthodiquement réaliste. Le final du livre est juste génial, impensable sur le moment et en même temps tellement possible quand on se remémore tous les éléments lus.

Que c’est bon de retrouver un thriller psychologique d’une telle facture, construit de façon diabolique par l’auteur, qui va de rebondissement en rebondissement pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin. Les illusions est un excellent livre, dans lequel on ne s’ennuie pas le moindre instant. Il nous fait réfléchir, on cherche à trouver l’énigme, imagine différents scenarii que le défilement des pages font tomber les uns après les autres jusqu’à l’épilogue. On n’a pas vu le truc venir, bien vu de la part de l’auteur.

Jane Robins frappe donc un immense coup avec ce premier roman qui, j’espère, en appellera de nombreux autres en espérant que ceux-ci soient de la même qualité que celui qu’elle vient tout juste de nous proposer.

Sur ce, je vous laisse pour aller me plonger dans le dernier ouvrage de Tim Willocks, qui, dans un autre style, est plutôt bien réussi aussi. Des nouvelles de lui arriveront bientôt.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=