Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hal from Ireland
Nouveau Casino  (Paris)  13 octobre 2005

HAL en concert c'est joli, c'est sucré. Leur album (HAL, comme le nom du groupe) m'avait déjà fait mal aux dents il y a trois mois au Trabendo. Et puis là, au Nouveau Casino, j'ai encore eu mal aux molaires.

Ecouter HAL en 2005, c'est comme écouter Brian Wilson en 2004. Ca surprend ça étonne on frissonne. D'abord pas de première partie, et ça moi j'étais plutôt content. Parce qu'en général on y voit des groupes pas connus que tout le monde a envie qu'ils s'arrêtent. Et puis on fume des cigarettes parce qu'on s'ennuie. C'est dommage.

Alors l'autre soir au Nouveau Casino, ils étaient seuls. Et puis j'ai même pensé que j'allais être seul avec eux parce que la salle était vide.

Et puis tout d'un coup y a eu du monde, comme si les gens avaient l'air pressé d'entendre HAL ; beaucoup de gens fumaient parce qu'ils étaient contents HAL et qu'ils aimaient leur album. Alors à 20h30, HAL est monté sur scène et ils ont commencé par "My eyes are sore" je crois. Une chanson triste qui finit bien comme dans Pet Sounds. Avec du clavecin.

Ce qui est marrant chez HAL, c'est qu'ils chantent comme des filles, avec des voix très aigues. Comme les Beach Boys mais en plus sincère ; je pense qu'ils prennent moins de pilules que les frères Wilson. Et puis Dave Allen, le chanteur/guitariste, et Paul Allen, le bassiste qui fait les choeurs, ils sont frères et ils ont l'air de bien s'entendre.

Quand ils jouent "Play th hits" et "What a lovely dance", les gens, ils crient comme si c'étaient des tubes qui passaient à la radio où y a des publicités toutes les dix minutes. Moi j'écoute pas ces radios en tout cas.

Après le pianiste Stephen O'Brien, il a commencé à jouer au piano le dernier single, "I sat down". Et c'était tellement beau que j'aurais voulu être sur scène avec eux.

Mais même vu de la foule, c'était joli toutes ces têtes qui dodelinaient. HAL, ils étaient tellement contents qu'ils ont joué deux inédits. Bon…c'était un peu moins bien que celles de leur album, mais tant pis. C'est leur premier album.

C'est dur de résumer un concert où tout le monde sourit bêtement parce que pour une fois on est content d'avoir payé 15 euros pour un concert.

Moi personnellement j'avais une invitation, mais ça doit être chouette de dépenser des euros pour voir ces quatre irlandais. Ah je vous avais pas dit ? HAL, Ils viennent d'Irlande et ils ont des voix d'anges descendus sur terre pour prêcher la sainte parole avec des prophéties comme "Fools by your side".

Moi je pense que HAL c'est original. Et un peu génial.

 

Crédits photos : Benoît Delplancke


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=