Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cat Power
Wanderer  (Domino Records)  octobre 2018

L’icône indie folk américaine des années 90’s Cat Power, de son vrai nom Chan Marshall, est de retour après six ans d’absence.

Elle profite d’un changement de label, dorénavant les anglais de Domino Records (Franz Ferdinand, The Kills ou Arctic Monkeys), pour un véritable retour aux sources folk-blues. Terminé donc les titres teintés de soul (album The Greatest) ou les lourds arrangements légèrement pop de l’album précédent produit par Philippe Zdar (Sun).

Le premier titre d’une durée de 1'14, uniquement vocal ouvre parfaitement l’album ("Wanderer"). Chan Marshall, c’est avant tout une voix d’une intensité et d’une profondeur rarement inégalée. Ce nouvel opus qu’elle a elle-même produit est donc orienté vers cette voix marquée par la mélancolie et la délicatesse.

Elle revient aussi aux sources d’une musique folk plus minimaliste que jamais où les morceaux sont composés uniquement du triptyque piano-voix-guitare avec parfois seulement une guitare acoustique ("Black", titre sur l’addiction) ou de quelques légères notes de piano ("Nothing really matters"). Les instruments sont donc exclusivement utilisés pour porter la voix et quelle voix ! Malgré les addictions passées, celle-ci est toujours aussi variée, intense et profonde. Chan Marshall tente quand même une excentricité en utilisant l’auto-tune sur un titre ("Horizon") mais cela reste fort heureusement très discret.

L’album comporte une reprise de "Stay" de Rihanna. On est alors bien loin de son album Jukebox de 2008 avec ses reprises peu inspirées. Elle réorganise totalement le titre lui donnant ainsi une profondeur sans commune mesure avec le titre original.

Et puis il y a ce titre avec Lana Del Rey en featuring ("Woman") ; single évident pour promouvoir le disque. Il s’agit probablement du titre le plus accrocheur de l’album avec cette collaboration parfaite à deux voix où celles-ci se confondent au final pour ne faire qu’une avec comme unique refrain "I’m a woman".

Comme une boucle, l’album se termine par une chanson au même titre et aux mêmes paroles que celui d’ouverture ("Wanderer" ou vagabond) mais avec une orchestration différente et au final une petite note de trompette. C’est déjà fini. Chan Marshall repart vagabonder probablement plus apaisée que par le passé comme le suggère la pochette l’illustrant avec son jeune fils tenant avec elle une guitare. En espérant qu’il ne faudra pas encore attendre six ans pour écouter un nouvel album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You are Free de Cat Power
La chronique de l'album The Greatest de Cat Power
La chronique de l'album Jukebox de Cat Power
La chronique de l'album Dark end of the street de Cat power
Cat Power en concert à La Cigale (25 mai 2003)
Cat Power en concert à Théatre Outremont (12 avril 2003)
Cat Power en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
Cat Power en concert au Festival Les Trans 2006 (Jeudi)
Cat Power en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cat Power en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008 - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel de Cat Power
Le Bandcamp de Cat Power
Le Soundcloud de Cat Power
Le Facebook de Cat Power


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=