Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ossip Zadkine - L'instinct de la matière
Musée Zadkine  (Paris)  Du 28 septembre 2018 au 10 février 2019

Après "Etre pierre", le Musée Zadkine poursuit son "exploration des matérialités créatrices" avec l'exposition "Ossip Zadkine - L'instinct de la matière" centrée sur le processus créatif du maître des lieux.

Les commissaires Noëlle Chabert, conservateur général du patrimoine, directrice du Musée Zadkine, et Jessica Castex, commissaire d’exposition au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, ont choisi un florilège de plus de cent pièces pour illustrer et démontrer son lien organique et son rapport instinctif à la matière qui le conduit à créer "la forme dans la forme".

Pour soutenir leur parcours en trois temps, aussi passionnant que didactique, elles indiquent avoir retenu comme lignes de force la vocation formelle de la matière et, presque paradoxalement, ses capacités métamorphiques par la sublimation du matériau brut par voie d'assemblage.

De plus, il permet d'aborder l'évolution plastique du primitivisme nourris d'archaïsmes à la sculpture moderne, qui pour Zadkine s'inscrit dans une approche spirituelle du monde qui appelle à l'harmonie de l'homme et de la nature, avec l'étape de la tentation cubiste.

Ossep Zadkine : "Du dialogue avec la matière naît le geste de l'homme"

La pratique de Zadkine ne s'inscrit pas dans une confrontation avec la matière mais, ressortant à la mancie, par son apprivoisement pour la guider, qu'il s'agisse de la sensualité du bois ou du monolithisme de la pierre, dans l'expression de son registre de prédilection du lyrisme plastique.

Tout commence avec la "matière-source". Les figures émergent de la pierre ("Léda", "Maternité", "Femme au violon").

Et se transmutent en torses-totems, qui ne sont pas sans évoquer la statuaire des Cyclades, les troncs ligneux ("Le Prophète", "Torse d'éphèbe", "Torse d'hermaphrodite") et les blocs de pierres ("La Porteuse d'eau", "Démeter ou Pomone","Torse violoncelle").

Ils voisinent avec "La Belle servante" représentative de l’influence de l’esthétique cubiste qui se retrouve dans des oeuvres telles que "Formes féminines" et "Formes et lumières" mais la première en grès noir recouvert de patine noir et la seconde en bronze poli en compagnie de la "Tête de femme" aux incrustations de marbre et rehauts de couleurs annoncent la période Art déco.

Les commissaires mettent en évidence le lien entretenu avec les arts décoratifs et le recours à l'ornement et à la couleur, notamment avec la pratique du bois doré, qui enrichissent ses oeuvres tel le "Fauve" reproduit sur l'affiche.

Prêtant attention, le visiteur pourra déceler les influences artistiques multiples de Zadkine depuis celles de son enfance russe avec l'imagerie des estampes populaires colorées gravées sur bois et les personnages de contes tel celui de "L'Oiseau de feu" et les rehauts dorés de l'art byzantin développé dans les icônes.

Enfin, l'exposition permet de découvrir et d'apprécier le rapport au dessin du sculpteur avec la judicieuse mise en résonance de la statuaire avec son oeuvre graphique, dessins à la plume, gouaches et aquarelles dont ceux présentés dans l'atelier aux côtés de la sublime et délicate "Jeune fille à l'oiseau" au visage concave et l'imposante '"Odalisque ou Bayadère".

De la matière brute de la "Tête héroïque" de 1909 aux "Sculptures pour l’architecture" de 1967 en passant par l’assemblage composite du "Sculpteur", l'exposition surprend et ravit.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Zadkine

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Zadkine


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 mars 2019 : C'est le Printemps...

Heure d'été, heure d'hiver, Brexit, Gilets Jaunes... heureusement que pour se détendre il y a encore la culture. Voici notre sélection hebdomadaire à lire, à voir et à entendre ! C'est parti !.

Du côté de la musique :

"Tempéraments" de Malik Djoudi
Interview avec Andrew Bird autour de son nouvel album "My finest work yet"
"Ma chair, mon sang" de Mo Cushle
"Bach to the future" de Olivier Latry
"Tout va bien se passer" de The Wild Classical Music Ensemble
A shiny day" de LANE
"Love in the time of shark attacks" de Attic Lights
"Move on, A Sondheim adventure" de Cyrille Aimée
"Horse in the house" de Gilles Poizat
"Whispered songs" de Julien Dexant
et toujours :
Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef, Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Belgian Rules - Belgium rules" à la Grane Halle de la Villette
"La Trilogie de la vengeance" aux Ateliers Berthier
"Le Direktør" au Théâtre de la Bastille
"Les Chaises" au Théâtre de l'Aquarium
"Dom Juan - Le Festin de Pierre" au Théâtre de l'Union à Limoges
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"le Festival le printemps de la danse arabe" à l'Institut du Monde Arabe
des reprises:
"Opéra Panique" au Lavoir Moderne Parisien
"Les Carnets de Harry Geller" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée" au Théâtre Le Lucernaire
"Ma cuisine" au Monfort Théâtre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Synonymes" de Navad Lapid
"Styx" de Wolfang Fischer
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Animal" de Sandrine Colette
"Ce qui ne tue pas" de Rachel Abbott
Festival Quai du polar #15 avec entre autres Roberto Saviano - Elizabeth George - Michael Connelly - Ron Rash - Brian De Palma - Arturo Pérez-Reverte
"La cage" de Lilja Sigurðardóttir
"La faille du temps" de Jeannette Winterson
"La maison" de Vanessa Savage
"La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George
"La transparence selon Irina / Une année de cendres" de Benjamin Foel / Philippe Huet
"Le chien de Madame Halberstadt" de Stéphane Carlier
"Une confession" de John Wainwright
et toujours :
"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=