Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Fabrique du Luxe - Les marchands merciers parisiens au XVIIIème siècle
Musée Cognacq-Jay  (Paris)  Du 29 Septembre 2018 au 27 Janvier 2019

Sous le commissariat de Rose-Marie Herda-Mousseaux, conservatrice en chef du patrimoine et directrice du Musée Cognacq-Jay, ce musée dédié aux oeuvres et arts décoratifs du 18ème siècle propose avec "La Fabrique du Luxe" une exposition sur le commerce du luxe à cette époque et ses acteurs privilégiés et influents que furent les marchands merciers parisiens.

En effet, ceux qui constituent une des plus importantes corporations parisiennes jouent un rôle majeur tant dans l'émergence du marché de l'art et l'essor de l'industrie du luxe à cette époque que dans l'histoire du goût qui est illustré, à travers quelques unes de ses figures célèbres, par une centaine d’objets d’art, de documents et d’archives.

Le petit espace monstratoire est savamment transformé en bonbonnière par le Studio Tovar qui a opté pour une palette de couleurs poudrées pour évoquer les décors intérieurs parisiens dans lesquels s'inséraient meubles et objets décoratifs, des bibelots aux peintures.

Les marchands merciers précurseurs de l'industrie du luxe

Négociant, importateur, décorateur et "designer", le marchand mercier était essentiellement, nonobstant ses qualités personnelles, un commerçant dont l'échoppe souvent modeste sise rue Saint Honoré ou Pont Notre Dame générait un chiffre d'affaires annuel, de l'ordre de plusieurs dizaines de millions d'euros, qui laisse rêveur, soucieux de la prospérité de sa maison pour laquelle il développe, avant l'ère du marketing, des stratégies de vente en initiant notamment la promotion publicitaire.

A cet égard, est présenté une reproduction à l'échelle réelle du tableau "L'Enseigne de Gersaint" peint par Watteau pour servir de panneau publicitaire à la galerie de son ami le marchand Edme-François Gersaint.

Celui-ci, à l'instar d'autres de ses homologues, comme Dominique Daguerre et Lazare Duvaux, bénéficie d'un focus avec des documents relatifs à la composition de son stock et la présentation de pièces emblématiques

L'exposition démontre ainsi le rôle du négociant tant dans la (re)vente d'objets importés, avec le monopole d'importation de ceux en provenance d'Orient, ou fabriqués par des "grands maîtres entrepreneurs" français, tels les ébénistes et ciseleurs doreurs.

S'il pouvait les revendre en l'état, il leur apportait souvent une valeur ajoutée.

Ainsi procédait-il par assemblage d'éléments "sur mesure" pour répondre à des demandes particulières et à la vogue du moment en recyclant son stock ou en pratiquant un enjolivement du produit avec, par exemple, "le fleurissement", l'apposition de fleurs sur des porcelaines, qui répondait à la très prisée esthétique "rocaille".

De même, il pouvait s'investir comme maître d'oeuvre dans l'élaboration de véritables projets décoratifs livrés "clé en main" dont il gérait la sous-traitance auprès d'autres corporations et artistes.

Cette thématique muséographique qui se prolonge dans les collections permanentes du musée permet de redécouvrir les richesses du lieu.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cognacq-Jay

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation du Musée Cognacq-Jay


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=